Suivez-nous

Culture

Kyan Khojandi s’exprime sur ses nouveaux cheveux

Publié

le

kyan khojandi
© Laura Gilli / @laurag_photo

Kyan Khojandi a raconté l’histoire derrière ses nouveaux cheveux, qu’il a fièrement exhibé à la télévision et sur ses réseaux sociaux. 

«Je me suis demandé récemment comment je pourrais faire pour attirer l’attention des gens, et je me suis rappelé que j’étais chauve», commence Kyan Khojandi. À l’occasion d’une nouvelle vidéo publiée sur sa chaîne YouTube, le comédien a raconté l’histoire qui se dissimule derrière ses nouveaux cheveux, exhibés il y a quelques jours sur le plateau de Quotidien. La dernière étape d’un stratagème qu’il prépare depuis quelques semaines, et qu’il a étayé avec honnêteté et opportunisme.

Publicité

En effet, auprès de Yann Barthès, il a débarqué avec une coupe soignée, sans en donner la moindre justification. Le présentateur non plus n’a pas effectué de commentaire, et Kyan Khojandi a publié dans la foulée un shooting photo dans lequel il prend la pose avec ses cheveux. Les réactions ont afflué, et c’était bien là l’objectif de l’humoriste, qui souhaitait trouver un moyen d’accentuer la promotion de son spectacle Une bonne soirée. «Et si, du jour au lendemain, sans que j’en parle à personne, je me pointe avec des cheveux ?», rigole-t-il.

Aussi : Kyan Khojandi ressort un secret amusant de “Bloqués” des années plus tard

Kyan Khojandi : «Je ne m’acceptais pas très bien»

C’est donc ce qu’il a fait : il s’est rendu dans un commerce spécialisé qui lui a ajusté une nouvelle coiffure en l’espace d’une dizaine de jours. Puis, il a contacté Yann Barthès et Mouloud Achour pour faire la promotion de sa prochaine tournée de zéniths, leur intimant de ne pas parler de sa chevelure. L’objectif : créer l’incertitude auprès des internautes. La tendance est même allée au-delà : les proches du comédien ont reçu de nombreux messages pour tenter de percer ce secret.

Finalement, Kyan Khojandi a réalisé une sorte d’expérience sociale couplée à une promotion XXL pour son spectacle, et c’était justement là tout le but. Lui qui s’avoue régulièrement associé à la calvitie s’est risqué au contre-pied. «Ça a été très dur pour moi, pendant quatre ans j’ai été assez déprimé, j’ai fait un traitement, confie-t-il, se souvenant de sa perte de cheveux à la vingtaine. Je ne m’acceptais pas très bien». En conclusion, Kyan Khojandi accompagne son coup de com’ à un message : celui de l’acceptation.

Aussi : Kyan Khojandi publie son “droit de réponse” à sa première pub des années plus tard

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *