Suivez-nous

Musique

Les cinq meilleurs featurings de Lefa

Publié

le

lefa

Alors qu’un retour imminent s’annonce pour Lefa, qui a commencé à annoncer les featurings présents dans son album, retour sur ses cinq meilleurs collaborations.

Ça y est, Lefa est de retour, après un album à succès sorti en octobre dernier. C’est sur Instagram qu’il a annoncé son come-back, avec un nouvel album et plusieurs featurings. Il nous fait entrer dans son intimité sous la forme d’un enregistrement d’écran où l’on le voit naviguer tout d’abord sur Whatsapp dans lequel il créé la conversation “FAMOUS”. Sans doute le nom du prochain album. Puis départ pour Instagram, où il s’occupe d’envoyer un DM à SCH, lui proposant un featuring.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

📱

Une publication partagée par LEFA (@lefaauthentique) le

Quelques jours plus tard, SCH lui répond qu’il est d’accord et Lefa dévoile le mail de SCH, sch-music@gmail.com (qui va maintenant surement recevoir beaucoup de messages). Le titre s’appellera “Smile”. Pour finir, le manager de Lefa annonce que Leto sera aussi présent sur le projet, avec un titre qui s’intitulera “Incassable”.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

📱 @sch

Une publication partagée par LEFA (@lefaauthentique) le

Déjà deux grosses collaborations donc pour un projet qui s’annonce fort. Mais Lefa n’en est pas à son premier coup, et il a déjà su bien s’entourer. Nous avons sélectionné ainsi cinq feats qui ont marqué sa carrière.

“Bitch” feat Vald

Le 26 juin 2019, Lefa met en ligne le premier morceau de son quatrième album studio avec le titre “Fame”. À la fin du clip, un court extrait d’un supposé featuring entre Lefa et Vald est dévoilé, l’extrait sera d’ailleurs l’intro de ce morceau. Le morceau sort le 10 juillet et est certifié single de platine en février 2020. Un gros succès. Dans le clip, on voit Vald dans le rôle d’un camé qui cherche à mettre la main sur la drogue du personnage incarné par Lefa. Il l’obtient avec violence, mais au prix de sacrifices, ce qui représente un peu la volonté des deux artistes, Lefa cherchant toujours la reconnaissance et le succès. Un premier titre qui annonçait un album prometteur…

“Spécial” feat Dosseh

Le 18 octobre 2019 donc, l’album Fame est disponible dans les bacs, et cet extrait fait parti des six featurings de l’album.

«Sous-coté gang, héhé»

Cette collaboration réunit deux rappeurs “sous cotés” d’après leur public malgré leur carrière et leur statut actuel au sein du rap français. Les deux artistes sont très proches dans ce morceau, autant dans leurs paroles que dans le schéma, le refrain étant chanté en coeur. Dosseh quant à lui apporte un coté banger au morceau.

“Dieu me guide” feat Sneazzy

Une des plus récentes collaboration de Lefa, où les deux rappeurs, croyants, expliquent leurs convictions et leurs parcours déterminé et guidé par Dieu. À noter une punchline d’actualité :

«Les affaires de familles, on les règle en famille donc dis-moi juste pourquoi tu les étales»

Sneazzy fait ici référence à sa soi-disant embrouille avec Nekfeu il y a quelques mois. Il critique ici les gens qui se sont “frotté les mains” en voyant Sneazzy se désabonner de son ancien partenaire du groupe 1995, alors que cette “famille” avait besoin d’intimité. Cependant, il y a quelques semaines, Doums a ravivé ce désaccord en accusant Sneazzy à travers une série de tweets.

“Potentiel” feat Orelsan

L’ex-membre de la Sexion d’Assaut et l’auteur de La fête est finie frappent très fort sur l’album “3 du mat”, quatrième opus solo de Lefa, avec un puissant morceau. Le titre fait référence à l’influence que peuvent avoir les rappeurs sur les jeunes notamment, une influence que les artistes ont souvent tendance à minimiser et à relativiser afin de s’en déculpabiliser. Il ranime par la suite différents débats, comme la vie après la mort ou l’inutilité du luxe.

“Paradise” feat Lomepal

Le titre du dernier morceau de l’album 3 du mat est une référence au film “Phantom of the Paradise” de Brian de Palma. Le choix de Lomepal pour le feat n’est pas anodin car celui-ci voue une fascination aux années 70 et à son esthétique, comme on peut le retrouver dans son album “Flip” dans “70”. On retrouve un refrain chanté de Lefa où il reprend le gimmick du titre “Paradise” en boucle. Lomepal en revanche, opte comme toujours pour un style à cheval entre rimes et mélodie qui offre un second couplet langoureux où sont au passage délivrées quelques savoureuses punchlines.

L’album FAMOUS ne saurait se faire attendre, et on imagine bien ce que Lefa nous prépare : un florilège de featurings réussis.

A noter : ce vendredi sort la collaboration “Petit matin” entre Lefa et H Magnum, titre de l’album de H Magnum “Obade”.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *