Suivez-nous

Musique

Les prix exorbitants demandés en featuring par les rappeurs US

Publié

le

Lil Baby
© GQ

Combien de zéros devriez-vous écrire sur le chèque pour obtenir un featuring avec un rappeur américain ? Attention ça pique…

Vous vous en doutez bien, une collaboration avec Kendrick Lamar ne coûte pas le même prix qu’un featuring avec Russ (bien qu’il soit très bon). Différents éléments sont à prendre en compte relaye le magazine XXL qui a consacré un long dossier à l’affaire. La popularité en général fait évidemment grimper les prix. Au-delà de ce critère, il faut prendre en compte l’ancienneté, les compétences, l’image marketing, et donc l’offre et la demande, puis tant d’autres.

Minimum 6 chiffres pour un featuring

C’est la compétition pour savoir qui vaudra le plus cher, et ça fait monter les enchères. Dababy réclamait, en février dernier, pas moins de 300 000 dollars. Une somme revue à la « baisse » en avril, puisqu’il demande maintenant 250 000 dollars. Concrètement, le prix oscille entre 200 000 ou 300 000 $.

Publicité

Lil Baby et 2 Chainz, un peu plus réalistes, affirment demander 100 000 $ pour offrir un couplet de leur part. Ici, l’ancienneté ne semble pas être le facteur principal. 2 Chainz compte une vingtaine d’années de carrière, quand Lil Baby seulement 5. Preuve que les prix peuvent être aléatoires, et surtout fixés comme bon leur semble.

Enfin pour Nicki Minaj, c’est encore une autre histoire, et l’artiste Davido en a une à vous raconter : « Nicki facturera aux gens 500 000 $ pour les couplets, a révélé le chanteur nigérian. Et elle l’a fait pour moi gratuitement. » Un demi-million de dollars est donc la somme à débourser pour s’attacher les services de la Queen of Rap. Nous, en attendant, on ira faire un prêt à la banque.

Toujours aux Etats-Unis, Drake élu artiste de la décennie

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *