Suivez-nous

Musique

Lomepal : « J’ai failli mourir il y a quelques semaines »

Publié

le

Lomepal : "J'ai failli mourir il y a quelques semaines"

Un mois et plus de 100 000 exemplaires plus tard, Jeannine est déjà iconique. Pourtant, tout aurait pu s’arrêter il y a quelques semaines, lorsque Lomepal a eu un accident de voiture avec ses potes.

C’est lors de ses vacances à l’Île Maurice que le rappeur a pu profiter d’un repos bien mérité après avoir finalisé son album. Pourtant, le paysage paradisiaque et apaisant de l’île a quelque peu été terni par un accident de la route, rencontré par lui et ses amis, sur lequel il revient pour Le Parisien :

« J’ai failli mourir il y a quelques semaines en vacances à l’île Maurice. On était quatre dans une voiture, un peu allumés, on roulait trop vite. On s’est explosé contre un poteau avant 20 mètres de tête à queue. Les ceintures et les airbags nous ont sauvés. Je me suis dit : bon, voilà c’est la fin mais au moins Jeannine est terminé. »

Quelques jours plus tard, le rappeur fêtait ses 27 ans et affichait ironiquement le club des 27, groupe de stars mortes au même âge. Peut-être était-ce en référence à cet incident ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

C’est bon les copains j’arrive 🎂

Une publication partagée par Lomepal (@antoinelomepal) le

Jeannine avant tout

Mais les propos d’Antoine, de son vrai nom, reflètent surtout à quel point Jeannine compte à ses yeux, puisque la mort ne paraissait pas être grand chose pour lui tant que l’album était achevé. Cela prouve véritablement que les émotions lâchées dans l’opus de 17 morceaux sont sincères et lui tenaient autant à coeur qu’il le laisse croire, à tel point que les exprimer en musique représentait pour lui assez pour lui permettre de partir en paix. Plus qu’à lui-même, Lomepal en profite pour rappeler que “c’est à (sa) mère qu’il a fait le plus de bien cet album”.

Dans toute son intensité, ce dernier projet s’effectue donc comme le dernier soupir du jeune artiste qui rappe désormais autant qu’il chante. Après s’être autant livré sur Jeannine, aura t-il encore d’autres bribes aussi intimes de sa vie à nous raconter par la suite ? Comment le rappeur compte-t-il s’y prendre, après nous avoir offert un album d’une rareté inestimable, pour continuer à surprendre le public et pour trouver des choses à raconter, toujours avec cette capacité qu’on lui envie à décrire ses émotions le plus fidèlement possible ? Pour l’heure, profitons encore un peu de ces nouvelles mélodies avant de penser aux prochaines et réjouissons-nous que Lomepal n’ait pas perdu la vie.

À LIRE
Quatre mois après, A$AP Rocky reviendra à Stockholm

À lire aussi : Lomepal, Alkpote et Katerine ont (littéralement) retourné Fred de Sky’