Suivez-nous

Musique

Menaces et punchlines : ça continue entre Ateyaba et Kekra

Publié

le

Atayaba Kekra

Sur fond de subliminal envoyé dans l’introduction de Freebase vol. 4le ton monte entre Ateyaba et Kekra par réseaux interposés. Zoom. 

On avait laissé Ateyaba après une vive explication après son altercation, quelques mois plus tôt, avec Kekra. L’autre protagoniste s’était fendu d’une sobre réponse sur Instagram. Au lendemain d’une affaire secouant Twitter et le microcosme du rap, Ateyaba a (amplement) remué le couteau dans la plaie, en haussant le ton, toujours sur ses réseaux sociaux.

L’artiste commence par expliquer les raisons de son sursaut d’orgueil sur Twitter en pleine nuit, la veille. «J’en parle parce qu’il y fait référence dans l’intro de son projet», commence Ateyaba. Et en effet, Kekra, qui a dévoilé le quatrième volume de sa FreeBase, ce vendredi 27 mars, a compilé plusieurs réactions de journalistes dans son introduction. Dont une, faisant référence à ce fameux show Redbull, quelques mois plus tôt. L’ancien Joke semble ainsi avoir anticipé la polémique, en donnant sa propre version des faits.

C’est ensuite que l’ambiance se tend. Initiant une nouvelle série de tweets, Ateyaba a accusé Kekra de menacer des «petits qui travaillent avec moi pour que j’efface mes tweets». Et d’ajouter : «Tu sais avec qui tu joues petite merde ?» Le tout, avant de dévoiler le visage d’un inconnu qu’il prétend être Kekra. Rien n’indique toutefois qu’il s’agisse réellement de lui.

De son côté, Kekra, resté plutôt calme jusque-là, a de nouveau réagi en story Instagram. De manière un peu plus virulente. «J’espère que tu auras la même énergie quand je vais t’attraper. Dernière fois que je te donne l’heure virtuelle». Grosse ambiance.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *