Suivez-nous

Musique

Tout va bien pour PLK qui triple ses ventes en un an et demi

Publié

le

Tout va bien pour PLK qui vient d'atteindre un nouveau pallier
Photo : Instagram @plkpb

À l’occasion de la sortie de sa dernière mixtape Mental ce 13 septembre, PLK vient de pulvériser un pallier hautement symbolique de son ascension du Rap Game : en 18 petits mois, il a réussi à multiplier par trois ses chiffres de ventes en première semaine, comme le souligne Ventes Rap.

Nous l’affirmions déjà il y a quelques mois de cela, et les chiffres des dernières semaines ne mentent pas : jeune Polak est devenu grand. Dans les bacs depuis le 13  septembre, la dernière mixtape Mental de PLK vient déjà de dépasser un nouveau pallier que le rappeur s’est empressé de partager sur Instagram. Un pallier hautement symbolique de cette ascension éclaire qui est la sienne : en moins de 18 mois, l’ancien membre du Panama Bende a réussi à multiplier par trois ses chiffres de ventes en première semaine.

Des 6105 ventes de Platinum (sorti le 30 mars 2018), en passant par les 12 727 de Polak (5 octobre 2018), la première semaine de Mental culmine déjà à pas moins de 17 910 ventes. Deux années après les 2038 ventes de Ténébreux, aux côtés de ses nombreuses certifications, un tel chiffre permet de placer PLK à la place qu’il mérite dans le rap jeu : sur la voie rapide pour le sommet.

Crédit photo : Fifou

PLK dépasse Koba LaD et Heuss l’Enfoiré en première semaine

Dans l’industrie rap actuelle où les records tombent semaines après semaines, souvent grâce aux miracles du streaming, il convient de comparer PLK avec des artistes comparables. Bien entendu, sans même évoquer les mastodontes PNL, Jul, ou Nekfeu, en à peine une semaine des monstres comme Niska ou Ninho écoulent chacun (presque) assez pour changer leur disque en or (respectivement 40 964 ventes pour Mr Sal et 50 296 ventes pour Destin). Mais tous ne peuvent pas être logés à la même enseigne, et du haut de ses 22 ans, la performance de PLK se doit d’être replacée dans son contexte.

Comme point de comparaison, en sept petits jours : Romeo Elvis atteignait les 21 512 ventes pour Chocolat, Koba LaD les 10 325 pour L’Affranchi, Heuss l’Enfoiré les 12 381 ventes pour En Esprit, Hamza avec 9362 pour Paradise… Pour une mixtape (avec moins de promotion commerciale), sans les mêmes invités de marque que pour Polak qui avait convié SCH et Nekfeu, voilà PLK qui finit de s’assumer comme gros poisson du Rap de l’hexagone avec ses 17 910 ventes.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA