Suivez-nous

Culture

Poisson Fécond parle de ses vues : «YouTube a tendance à décliner petit à petit»

Publié

le

poisson fécond

Poisson Fécond a pris le temps de se confier à ses abonnés sur plusieurs thématiques, de ses chaînes à son équipe, en passant par son rapport à YouTube. 

Poisson Fécond s’est adressé à sa communauté dans un nouvel épisode d’EDK publié sur sa chaîne principale ce week-end. L’objectif : revenir sur ses différents projets, et livrer un maximum de transparence sur l’avenir de ses chaînes. Comme d’autres confrères avant lui, le YouTubeur s’est évidemment exprimé sur sa principale plateforme, reconnaissant une baisse de visibilité. «YouTube a tendance à décliner petit à petit, avoue-t-il. Ils ont mis en place les Shorts, il y a aussi TikTok qui leur bouffe des parts d’audience. Il y a Instagram, enfin, c’est vraiment la guerre».

S’il reconnaît une «lente et inexorable descente», Poisson Fécond se veut pour autant optimiste : «Je ne vais pas vous mentir, je m’en sors très bien». Il prend toutefois un exemple concret, celui du mois de décembre. Un mois à enjeu pour les YouTubeurs, puisque les périodes de noël intensifient les régies publicitaires. Il relève ainsi qu’en un an, ses revenus liés à la plateforme sur sa chaîne principale se sont effondrés, de 44.438 euros à 29.176 euros précisément. Une chute qu’il explique aussi par sa fréquence de publications moins élevée, puis par la récurrence de certains formats auxquels le public s’est probablement habitué.

Publicité

Aussi : Tales From The Click interpelle YouTube après sa vidéo supprimée sur Kurt Cobain : «Ça pose une vraie question»

Poisson Fécond : «Je ne peux pas tout mettre sur Poisson Fécond»

Pour renouveler son offre sans entrer dans une démesure de publications, le vidéaste a ouvert plusieurs chaînes pour regrouper de manière cohérente ses contenus. «Je ne peux pas tout mettre sur Poisson Fécond, explique-t-il. Si vous vous souvenez, l’année dernière, on avait sorti trois vidéos par semaine, ça vous avez un peu saturé et saoulé. Là, je ne refais pas cette erreur, et donc je préfère scinder les contenus, parce qu’ils n’ont pas non plus tant de rapports que ça. Comme ça, vous ne suivez que ce que vous appréciez». Ainsi, son contenu se décuple désormais sous quatre chaînes : Poisson Fécond, Conte Fécond, Astro Fécond et Morpho Fécond prochainement.

Publicité

Il conclut enfin sa vidéo en rassurant : “ça va”. «Si je vous dis que ça va, poursuit-il, c’est que, par rapport à des confrères comme par exemple Mastu, dont j’apprécie beaucoup le contenu, je suis moins impacté par la notoriété. (…) Les gens ne vont pas me harceler chez moi ou même dans les locaux. Et c’est vrai que, comme je suis typé YouTubeur plus éducatif, je n’ai pas la même audience, ou la même proximité que vous pourriez ressentir entre moi et vous». Et de conclure : «Ça ne va pas aussi vite que je l’aimerais, mais ce que j’ai appris ces deux dernières années notamment, c’est qu’il faut être patient pour que les choses se mettent en place. Il ne faut jamais cesser d’y croire et continuer d’avancer».

Aussi : les Américains ont découvert Les Jones, et c’est très drôle

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *