Suivez-nous

Musique

L’improbable histoire du réalisateur qui voulait adapter le Prince de Bel-Air en 2019

Publié

le

Le réalisateur qui voulait adapter le Prince de Bel-Air en 2019

Il y a un peu plus d’un mois, Morgan Cooper publiait son trailer d’une réinterprétation moderne, réaliste, et parfois plus sombre du “Prince de Bel-Air”. Une vidéo depuis devenue virale, qui a même attiré l’attention de Will Smith. 

Comme nombre d’autres enfants de sa génération, l’enfance et adolescence de Morgan Cooper ont été bercées par les frasques et extravagances du fameux “Prince de Bel-Air”. Interprété par un jeune Will Smith au début de la vingtaine entre 1990 et 1996, ce prince  était un grand adolescent envoyé par sa mère vivre chez son oncle fortuné, passant ainsi de la modestie et précarité de Philadelphie à l’opulence et prospérité de “Bel-Air”. Un scénario classique de comédie, mettant en contact des milieux que tout oppose à l’aide de cette ascension sociale express, et créant ainsi des situations qui ont généré l’hilarité auprès de toute une génération. Mais presque trente années plus tard, que donnerait une adaptation d’avantage réaliste et tourmentée de la série qui a révélé Will Smith au grand public ? C’est la question à laquelle le réalisateur Morgan Cooper a essayé de répondre en 3 minutes 37.

Bel-Air (2019): “Life ain’t a sitcom”

“Now this is the story all about how my life got flipped turned upside down” rappait Will Smith dans le générique. Et dans le trailer de Morgan Cooper, sobrement renommé “Bel-Air”, il semblerait que la situation initiale demeure sensiblement la même, d’un point de vue parfois plus pessimiste. Tout commence par Will (interprété par Jerry Madison) sur le même terrain de basket, et cette même balle (de basket) perdue qui vient ricocher sur la tête d’un loubard du coin. Les coups de poings se perdent, mais le comique n’y est plus. Et comme dernière preuve de l’ampleur des tensions dans ce quartier apparemment sensible de Philadelphie, une arme à feu est trouvée dans le sac de Will, plaqué violemment au sol par des forces de l’ordre (qu’on peut deviner parfois abusives). Grave, sa mère décide donc de l’envoyer à Bel-Air, dans la villa de son oncle et sa tante pour cette “seconde chance”.

Une arrivée dans cette ville et cette vie d’un tout autre standing, qui va marquer le début d’un conflit de classe et de génération entre Will et tout son nouvel entourage. Un milieu qui ne semble au départ pas vouloir l’accueillir, et où il ne semble pas vouloir s’intégrer. Mais le trailer avance, et la route princière semble encore toute tracée en 2019 pour le Prince de Bel-Air, pavée de basket, d’amour et de rap (on aperçoit notamment le personnage de Will régulièrement vêtu d’un sweater “What would Meek do ?” en référence à la chanson de Pusha-T et Kanye West dédiée à l’incarcération de Meek Mill), le tout sur les flows d’Easy McCoy et Tyus du morceau “Deja Vu.”

Le soutien de Will Smith

Quelle plus belle preuve de réussite que la reconnaissance du seul et unique “Prince de Bel-Air”, Will Smith ? Un peu plus d’un mois après la sortie du trailer devenu viral sur Youtube avec plus de 4 millions de vue, Morgan Cooper a surement réalisé un de ses rêves de gosse. Voilà donc Will Smith à Miami, accompagné par l’un des scénaristes de l’époque Mike Soccio, qui vient donner son avis sur ce projet qu’il décrit comme “brillant” de Morgan Cooper. Cette potentialité de réinterprétation dans un moderne fascine Will Smith qui va même lui parler des points communs entre ce personnage qu’il jouait et le jeune homme qu’il était à l’époque, dans cette vidéo postée sur sa chaîne Youtube :

A lire aussi : Will Smith génial et le “Rêve bleu” : “Aladdin” s’annonce franchement cool