Suivez-nous

Musique

Retour de la Sexion d’assaut : Pourquoi ça traîne autant ?

Publié

le

Sexion d'assaut

Avec un post Instagram publié hier, Gims a relancé le vieux serpent de mer d’un retour de la Sexion d’Assaut. Chaque membre du groupe pousse pour un retour depuis des mois, mais toujours aucun signe d’un nouvel album. Alors pourquoi ça s’éternise ? 

Gims a une nouvelle fois teasé le retour de la Sexion d’Assaut, cette fois-ci sur Instagram, en demandant qui serait partant pour le retour du “meilleur groupe de rap européen”. Un comeback annoncé depuis des années qui a du mal à voir le jour, à en désespérer les fans des interprètes de “Désolé“.

Depuis leur dernier album L’Apogée sorti en 2012, les membres du groupe ont connu des chemins bien différents. Gims et Black M ont enchaîné les cartons à coup de disques de platine tandis que les autres ont connu des succès plus contrastés à l’image de Maska ou Lefa. Alors pourquoi le futur opus du groupe intitulé “Le retour des Rois” met-il autant de temps à sortir ?

A lire aussi : Drake, Stade de France et milliard de vues : l’ambitieuse année de Maître Gims

Encore et toujours des soucis de labels

Le nœud du problème se situe entre Dawala, fondateur du label Wati B, et Maitre Gims. Ce dernier étant devenu l’un des artistes les plus populaires en France, il n’entend plus rester qu’un simple chanteur. D’autant plus qu’il ne fait plus partie de Wati B depuis des lustres. Une situation qu’il avait déjà expliquée en 2018 dans une interview accordé à 20 Minutes : “C’est compliqué parce que je n’en fais plus partie et le label ne veut pas que j’investisse. Or, depuis la Sexion d’assaut, j’ai évolué, et je ne me vois pas être juste leur chanteur. C’est la même chose pour Black M, qui voudrait aussi avoir son mot à dire. »

Black M qui lui aussi a teasé, volontairement ou non, le retour du groupe avec la sortie de son dernier clip “Bon”. Avec un son bien rap qui tranche avec ses succès pop des dernières années, le rappeur s’affiche aux côtés de tous les anciens membres de la Sexion à l’exception de Gims. Une absence qui illustre certainement les problèmes de label et d’egos gangrenant le retour tant espéré.

À LIRE
La vie de Travis Scott à retrouver dans un documentaire sur Netflix

A lire aussi : Le manga de Gims, «Devil’s relics», est un échec commercial