Suivez-nous

Musique

Roméo Elvis, Orelsan, Angèle, PLK et Chilla réunis le temps d’une session freestyle

Publié

le

Roméo Elvis, Orelsan, Angèle, PLK et Chilla réunis le temps d'une session freestyle

Alors activement dans la promotion de son disque “Chocolat”, dont la sortie est annoncée pour vendredi prochain, Roméo Elvis est revenu hier pour la dernière émission de son Planète Rap. Invités de taille et prestations plus qu’assurées.

Ce lundi on l’avait vu aux côtés de L’Or Du Commun, et ce jeudi auprès de Lomepal. Cette fois, le rappeur Belge n’a pas fait les choses à moitié. Sans surprise, il a fait venir sa petite soeur et chanteuse, Angèle, avec laquelle il a interprété une douce reprise de “Cry Me A River”, ce toujours avec cette osmose dont ils ont le secret. Mais elle n’était pas la seule présente dans les studios de Skyrock hier. En effet, Roméo Elvis l’avait affirmé : il veut se détacher des préjugés sur lui et son entourage. Alors ok, Angèle est là tout comme son pote Lomepal l’a été la veille, mais pour contrebalancer les attentes, celui-ci a misé sur d’autres invités, beaucoup plus éloignés de ses sphères habituelles.

La folie des grandeurs

D’abord, il a invité une rappeuse, la fameuse Chilla, qui a posé sur une exclu, “Am Stram Gram”, de son futur album. Puis, c’est PLK et Orelsan qui se sont prêtés au jeu pour la promotion du premier album solo de Roméo. Si l’artiste de Caen s’est contenté de faire son morceau “Fantômes”, PLK lui, a encore révélé ses ambitieux talents avec un freestyle bien dosé. Ce n’est pas la première fois que le jeune Polak impressionne lors d’un passage à Planète Rap, bien que sa venue soit pourtant de plus en plus fréquente. Son dernier passage en date auprès de Dosseh lui avait d’ailleurs valu de nombreux éloges. Toutefois, cet espoir du rap français n’oublie pas pourquoi il est venu, et n’a pas manqué d’exprimer son impatience quant à la sortie de “Chocolat”.

À LIRE
Zola serait en prison aux Etats-Unis depuis 3 jours

La semaine de Roméo Elvis s’achève donc en beauté, lui qui a pu exercer sa passion toute la semaine passée, auprès de ses proches. Parmi eux Caballero et Jean Jass, Lord Gasmique, Dinos ou encore Sopico… Bref, le rappeur a été aussi bien entouré que reçu, dans les studios décorés pour l’occasion. Tout ce qu’on espère, c’est que l’album en question soit à l’image de ces sessions de freestyle : surprenant  et maîtrisé.