Suivez-nous

Musique

Sur Spotify, un “QALF” provisoire en attendant le vrai “QALF”

Publié

le

Sur Spotify, un "QALF" provisoire en attendant le vrai "QALF"

En attendant que Damso ne délivre le véritable QALF, longuement teasé, les fans redoublent d’ingéniosité pour patienter. 

Une pochette rouge, flambante, et seulement un petit quart d’heure de morceaux. En réalité, espérons que QALF ne soit pas aussi sobre… Mais quand même. Sous le nom de Dems, un internaute a bâti un EP qui reprend les différents snippets supposément tirés de l’opus, depuis quelques années. On y retrouve cinq morceaux, dont un certain “Amnésie”, qui n’a évidemment rien à faire là.

Pour le reste, en revanche, l’EP se veut plutôt pertinent. Les morceaux “Surcôté”, “Ouzbek” et “Seultou” sont de véritables énigmes, socle d’innombrables théories depuis leurs sorties. Le dernier est d’ailleurs l’un des rares titres complet probablement issu d’une première tracklist de QALF. Enfin, un “Interlude” un brin poussiéreux conclut l’opus.

À lire aussi : Pourquoi QALF est si important dans la carrière de Damso ?

Et si on ne savait rien de QALF ?

Si ce projet se veut sympathique, puisque recensant les différents snippets publiés par l’artiste au cours de ces dernières années, il est fort probable que le véritable QALF ne reprenne aucun de ces morceaux. La plupart datant de plusieurs années, il est difficile d’imaginer que Damso soit encore conforter sur la même position et n’ait pas reconstruit totalement sa tracklist.

En fait, ces titres ne deviendront certainement rien d’autres que des snippets à jamais. Ou alors, peut-être que Damso les publiera comme il l’avait fait pour sa petite flopée de sons uniquement disponibles sur les réseaux sociaux en amont. QALF n’est qu’un énorme mystère, encore aujourd’hui : tout ce qui semble avoir fuité de l’opus ces dernières années n’est qu’une piste brouillonne échappée par l’artiste, mais certainement pas une direction artistique crédible.

Il est fort probable qu’on ne sache en réalité rien sur QALF, même s’il ne devrait plus trop tarder. 

Dans le reste de l’actualité, dans sa collaboration “Blanche” avec Maes, Booba s’est osé à une petite ligne au passé simple. Malgré les réactions, ça n’a rien d’inhabituel.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA