Suivez-nous

Grands Formats

Nekfeu, en 29 coups de plume

Crédit Photo : Guillaume Trouvé pour Roadie Magazine

Publié

le

En clin d’œil aux 29 ans qu’il fête ce mercredi 3 avril, voici les 29 plus belles fulgurances de Nekfeu.

Faites l’expérience : taper quotidiennement “Nekfeu” dans votre barre de recherche Twitter, et voyez apparaître, chaque jour, de nouveaux tweets par paquets. Il y a ceux qui “tentent de l’invoquer”, en répétant son nom sur des lignes et des lignes, ceux qui assurent qu’il serait le seul à faire un retour aussi fracassant que PNL, il y a d’autres internautes encore, qui trépignent d’impatience, font des absurdes décomptes jusqu’à la sortie de son prochain album, en ayant, pourtant, aucune idée de l’échéance.

Des centaines de rappeurs seraient tombés dans l’oubli s’ils avaient cultivé un tel silence. Pas Nekfeu. Son absence a prouvé sa présence, sa place, indéboulonnable, dans le paysage rap. C’était peut-être un défi qu’il nous lançait, prouvez-moi que je ne suis pas qu’un artiste éphémère pour vous. 

De Nekfeu, qu’il se rassure, on se souvient de tout : des textes en groupe, en featuring, en réédition. Parce que ces textes abritent punchlines drôles, fulgurances poétiques et tournures improbables qui fonctionnent. Une seule phrase pour trois figures de style parfois… Nulle envie de les décrypter, ces phrases stylisées, façon épreuve de bac français en ce jour d’anniversaire. Plutôt de les relire, les redécouvrir et les regarder se répondre entre elles.

L’urgence d’écrire (de 29 à 26)

Quand la forme se confond au fond. Nekfeu écrit et ses écrits sont, parfois, au détour d’un seize, son thème. Comme une mise en abyme par laquelle il confie ce besoin de griffoner, depuis petit, et ses nuits à s’exercer, à noircir des pages et des pages jusqu’à l’épuisement. On peut croire au don, mais Nekfeu plaide la passion qui n’aurait mené à rien sans l’acharnement. À sa plume chériequ’il a épousé, il dédiera même une chanson d’amour.

« Alors j’ai épousé ma plume,
Pour affronter les tempêtes et repousser la brume,
Y’en a qu’une et elle m’absorbe,
Comme la goutte d’encre sur laquelle j’mets l’accent »
Plume

« J’écris à la fois pour combler le vide et pour évacuer le trop plein »
Un homme et un microphone, numéro 1

« Et j’dors sur ma page, je parle pas d’amour pour faire tendre,
Je n’ai pas besoin de tatouage, dès le matin j’ai les mains couvertes d’encre »
T’endors pas (feat. Aladin 135)

« Moi j’écrivais mes textes en classe, le temps du cours, j’inversais le cours du temps »
Nekketsu

Le besoin de faire le point… d’interrogation (de 25 à 20)

Nekfeu aime se réfugier dans ses pensées, bien qu’il y trouve, toujours, davantage de questions que de réponses. Le premier couplet d’Humanoïde n’est qu’une logorrhée d’interrogations laissées sans réponse, par exemple. Ces questionnements sur son enfance, son rapport au monde extérieur, à l’Autre, au groupe, à l’argent, ses défis et ses promesses entre lui et lui-même… On les retrouve distillés dans chaque texte. Tous ces points d’interrogations – et ce sera même le nom de l’un de ses morceaux -, Nekfeu les met en mots, transforme un signe de ponctuation en lettres, crée des images. Et s’il doute, toujours, il lui reste tout de même une certitude : il sait agencer les mots jusqu’à trouver la formule miraculeuse.

« Fasciné par les voyous, je voulais leur ressembler,
Mais leurs cœurs étaient secs et je le ressentais,
J’essaye de rester un gosse, y’a que quand t’es un gosse que t’es heureux sans blé »
Laisse aller

« Je me bats tellement contre mes démons, que la nuit je dors à poing fermés »
C’est pas un film (feat. Framal)

« T’as dit à ta mère : “Je reviens, le temps presse,
Y’a que pour te faire monter que je descendrais,
Un jour j’achèterai l’immeuble entier,
Juste pour être sûr qu’on te laisse entrer” »
Avant tu riais (feat. Clara Luciani)

« Quand j’parle de valeur, ils m’parlent de premiers prix,
Ils méprisent la maîtrise, je maîtrise le mépris »
Humanoïde

« J’entends des cris dehors, j’entends des cris dedans »
Le Horla

« Moi j’veux pas être au dessus, je veux être à la hauteur »
Nekketsu

La fidélité (de 19 à 15)

Fidèle là où d’autres auraient déserté. Là où, une fois un tel succès décroché, certains n’auraient même pas jeté un regard en arrière. Nekfeu, lui, poursuit les collaborations avec les membres de son Entourage, qu’il encourage à chaque sortie de leur projet respectif. Discret, absent, il réapparaît une fois par trimestre pour soutenir tantôt Jazzy Bazz, tantôt Alpha Wann. Et lorsque le S-Crew sortait Destins Liés, après le carton de Feu, Nekfeu défendait, encore, ses troupes. Aux journalistes présentant les artistes en ces termes : “Nekfeu et le S-Crew“, l’artiste mis en avant réclamait une correction immédiate. Pourquoi le dissocier du groupe puisqu’il en fait partie ? Quel message cela envoie aux trois autres rappeurs ?, interroge-t-il. Là encore, le fond et la forme ne font qu’un : ces frères et sœurs d’une autre mère sont parfois ses compagnons d’écriture, d’autre fois, le thème même de son écriture.

« Je me dis qu’il faut qu’on veille les uns sur les autres,
Pendant que mes amis dorment autour de moi »
Reuf

« J’accompagne mon shrab à la squée-mo, on est vendredi,
Après on dînera chez mon zinc pour shabbat, voilà c’qui est beau »
Putin d’époque (feat. Dosseh)

« Soudés depuis l’époque par des histoires qui nous ont marqué,
Mes potes, à force de fumer la moquette, finissent au parquet »
Comme une balle (feat. Georgio)

« Graver des skeuds, faire groover son corps et graffer
Sensible à la beauté, même nos checks sont chorégraphiés »
Rêve d’avoir des rêves
« Mon équipe c’est le moteur, sans elle j’aurais aucun kilométrage,
L’important c’est d’marquer le but, pas de savoir qui le mettra »
Le bruit de ma ville (feat. Phénomène Business)

Le romantisme (de 14 à 10)

Nekfeu rappe le coup de foudre et le retour de flamme. La rencontre et la rupture. Une part de son public – la plus jeune – ne retient de ses morceaux que ces envolées. Snapées en concert, ou copiées-collées en légende Instagram… drôles de vies pour ces paroles récupérées par des collégiennes à tresses. Pour cet immense et universel thème, plus que pour aucun autre, Nekfeu s’amuse d’assonances et de double-sens. Il joue au poète et créé de la poésie véritable.

« Les constellations sont frêles, j’imagine ton image dans le ciel,
Pour dessiner les traits de ton visage, je relie les étoiles entre elles »
Des astres (morceau caché, à la fin de « Risibles amours »)

« Les autres femmes manquent de sel, je ne croque pas un bout de ces repas sans goût,
À l’esprit j’ai des images de tes cheveux qui repassent en boucle »
Galatée

« Le cœur veut rien savoir, alors on le supplie,
L’amour on n’le fait pas, l’amour on le subit »
O.D

« On fait l’amour, tu trouves ça maléfique et dément,
Et ton amant étonnamment est plus magnétique qu’un mari aimant »
Plume

« En s’en allant, l’ancien amant, n’a pas fait l’grand garçon,
Toi qui voulait parler d’futur, tu sens le manque, l’esseulement,
T’es dégoûté, t’as fait l’plus dur, délaissant l’élan de passion,
Te retrouver au pied du mur, mais sans lamentations »
Lettre ouverte (feat. 5 majeur)

La dérision (de 9 à 7)

Comment un rappeur, dont le premier buzz fut sa victoire sans appel lors d’un Rap Contenders, pourrait faire sans égo-trip ? Il ne pourrait pas. C’est l’un des ingrédients du rap. Et Nekfeu, en parfait cuisto, sait justement doser : par-ci, par-là, mais surtout pas partout. Ces punchlines relèvent ainsi davantage du trip que de l’égo.

« La clémentine est pulpeuse, le café est serré,
La fille d’hier est pulpeuse, la fille d’hier est serrée,
La brioche est tressée, le jus d’orange est pressé,
La fille d’hier est tressée mais le fennec est pressé »
Au coeur du G

« Mes ennemis sont en bad, vu qu’ils sont en bas de/
L’échelle, et j’me fais lécher par les modèles d’Aubade »
Martin Eden

« J’suis cool mais je suis pas Mère Teresa,
Si tu veux des résa’ demande à ton RP,
J’ai tweeté : ”Si tu lis ça, nique ta mère” et ils m’ont RT »
Mal aimé

La volonté de se positionner (de 6 à 1)

Avec plus ou moins de légèreté, il lui tient à cœur d’aborder des thèmes sociétaux graves. Ceux qui touchent la jeunesse, d’abord, du harcèlement scolaire (Niques les clones II), au mal-être d’une génération réseaux-sociaux (Réalité augmentée), jusqu’au système éducatif injuste (dans Humanoïde, entre autres). Nekfeu, engagé aux côtés de la fondation Abbé Pierre, décrit aussi le quotidien des sans-abri (T’endors pas), le regard que porte un domicilié sur eux (dans le refrain d’Humanoïde), ou dénonce les privilèges que s’accordent les législateurs au détriment des plus pauvres (dans Vinyle, par exemple). Nekfeu tente, aussi, d’alerter des urgences du présent : la montée de l’antisémitisme en France, de l’homophobie partout, le massacre des Rohingyas en Birmanie… Et ce, sans la pesanteur d’un texte-manifeste à la manière d’un rap dit conscient. Il glisse ces phrases à l’improviste. Elles font tilt à l’oreille.

« C’est pas attaquer les homos qui t’rendra ta virilité,
C’est pas enfermer des humains qui stoppera l’incivilité »
Un homme et un microphone, numéro 2

« La violence n’est qu’un hameçon,
Mais y’a l’passé qu’aucun n’assume,
Des hommes traités comme des canassons,
Coupant des cannes à sucre »
Un homme et un microphone, numéro 2

« J’ai la colère des p’tits à qui on demande de choisir d’un coup leur métier,
Qui a conseillé la conseillère d’orientation ? »
Humanoïde

« L’habit n’fait pas le moine, demande aux muslims qu’on massacre en Birmanie »
Faut que je tienne (feat. Kohndo)

« Ceux qui font les lois vivent au-dessus d’elles »
Vinyle (feat. Alpha Wann)

« C’est pour celui qui dort aux dernières nouvelles,
Recouvert de papiers journaux,
Celui qui subit les moqueries des petits jeunes,
Et qui n’a rien à manger mais nourrit les pigeonneaux »
T’endors pas (feat. Aladin 135)

 

À lire aussi : Nekfeu, de retour sur scène cet été

1 Comment

1 Comment

  1. Mahélia

    6 avril 2019 at 17 h 31 min

    Merci pour ce très bel article. Cependant, je dirais que Nekfeu ne joue pas au poète mais est un poète des temps modernes. Ses textes donnent à réfléchir et demande un sens aigu de l’analyse et comme vous l’avez dit, une de ses phrases peut parfois abriter 3 figures de styles.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *