Suivez-nous

Musique

L’Union Belge de Football valide définitivement Damso et son hymne des Diables Rouges

Publié

le

L'Union Belge du Football valide définitivement Damso et son hymne des Diables Rouges

Après des mois de polémique, l’Union belge de football a confirmé que Damso signerait bien l’hymne des Diables Rouges pour la Coupe du Monde en Russie.

On a beau saluer la démarche depuis le début, voir Damso composer et interpréter l’hymne des Diables Rouges en vue de la prochaine Coupe du Monde en Russie n’a pas été au goût de tout le monde. A raison de certains de ses textes jugés par certains, comme sexistes, dégradants et violents envers les femmes. Des thématiques plus que jamais présentes dans le débat public, secoué par l’Affaire Weinstein.

Les tensions sont d’ailleurs si vives qu’il y a quelques jours, Le Conseil des femmes (soutenu par la secrétaire d’Etat à l’Egalité des chances Zuhal Demir et le vice-Premier ministre Alexander De Croo) est monté au créneau en rédigeant une lettre ouverte à la fédération nationale pour faire interdire le sulfureux Belge d’être la voix du pays.

Mais loin de se laisser intimider, celle-ci a rendu son verdict : n’en déplaise à tous ses détracteurs, Damso signera comme prévu le morceau de son équipe. Un hymne à priori fédérateur. Dans un communiqué publié mercredi 7 mars en soirée, la UBF a bel et bien confirmé son attention de ne pas faire marche-arrière.

“Nous ne tenons pas à être pris en otage de cette polémique et réaffirmons une nouvelle fois notre choix”, a expliqué avant de préciser que “la chanson nous a déjà été présentée par l’artiste et nous a entre autres énormément charmés de par son message ô combien rassembleur. Nous allons convier tous les sponsors dans de brefs délais afin de leur faire écouter la chanson et leur (ré)expliquer le processus qui nous a amenés à poser ce choix.”

Heureux de cette décision, l’intéressé s’est simplement contenté de la commenter en publiant dans un tweet, l’article de Belgian Football sur le sujet. Pour ce qui est du morceau rassembleur en question, il devrait être dévoilé dans les prochaines semaines.

À LIRE
Damso, un dernier tube avant QALF ?

Tous derrière Damso

Ceux qui maintiennent leurs positions contre cette décision continueront d’affirmer que ce n’est pas la ligne directrice du morceau qui pose problème, mais bien l’image globale que le rappeur renvoie via ses propos parfois misogynes. A ces personnes qui souhaitent voir une icône plus unanime pour porter les Diables Rouges, l’Union Belge répond :

“Damso, fier papa d’une petite fille, est un jeune artiste issu de l’immigration (et) est un exemple d’intégration. Ce message était fondamental à nos yeux dans la mesure où ce sont des valeurs que nous avons toujours prônées et que nous continuerons toujours de mettre en avant. Par ailleurs, l’artiste en question rencontrait un très franc succès sans faire l’objet de la moindre polémique à notre connaissance, que du contraire vu qu’il était encensé de toutes parts et en dehors de nos frontières.

Ce  à quoi nous rajouterons que le Bruxellois est sans conteste l’une des personnalité publique les plus influentes du plat-pays en ce moment. Et ce ne sont pas ses multiples disques de platine et la hype autour de son nouvel album Lithopédion qui dira le contraire.

À voir aussi :