Suivez-nous

Musique

On avait besoin de ce featuring entre Mac Tyer et Ninho

Publié

le

mac tyer ninho

Ce vendredi, Ninho a rejoint Mac Tyer pour le titre “Moto” sur l’EP Noir. Une collaboration au croisement de deux générations qui fait du bien. 

Par son statut emblématique, légendaire, indémodable, l’un serait une Harley Davidson. Par son côté tout-terrain, virevoltant, efficace, l’autre serait une moto-cross. Ces deux véhicules se sont retrouvés sur le nouveau “Moto”, tiré du tout nouvel EP de Mac Tyer, Noir. Une collaboration sombre et explosive, qui marque le carrefour de deux générations, où Ninho, couteau-suisse inépuisable, se hisse au côté d’un nouveau grand nom du rap français.

Publicité

Et cette collaboration fait du bien. Déjà, parce qu’elle est terriblement réussie : le refrain catchy de Ninho, ensuite repris par Mac Tyer, les deux excellents couplets, puis un subtile passe-passe pour conclure le tout. Très fort. Mais aussi, parce qu’elle fait honneur au rap dans une forme moderne et brute, où le talent de la nouvelle génération porté par Ninho s’associe avec brio aux valeurs classiques défendues par Mac Tyer. Une alchimie redoutable, qui rappelle évidemment celle de l’auteur de Destin avec Rim’K, deux ans plus tôt, sur le titre “Air Max”.

Ninho, un nouveau souffle de collaborations

Elle témoigne également de la volonté de Mac Tyer de rester toujours aussi actuel, lui qui s’est essayé au format très prisé de l’EP. Trois featurings et cinq morceaux solo, compressés sous sa très esthétique pochette de Noir. Le Général, affûté et décomplexé, montre qu’il a toujours la même puissance de frappe en s’offrant, par la même occasion, l’artiste le plus bankable de l’année pour accroître sa visibilité.

Publicité

Et que dire de Ninho, qui semble définitivement amener un nouveau souffle aux rouages des collaborations françaises. Il ne se refuse rien, excepté livrer une version édulcorée de sa créativité artistique. Auprès de Damso, Naps, Maes, Leto ces derniers mois, ou encore de Hamza ou Heuss L’Enfoiré prochainement, l’artiste vagabonde dans de multiples univers, et aucun ne semble lui être inaccessible. Bref, une collaboration qui fait du bien, mêlant identité du rap et puissance commerciale.

Dans le reste de l’actualité, «Si Kaaris n’avait pas mis la lumière sur Sevran» : le génial délire de Twitter

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *