Suivez-nous
92i booba 92i booba

Musique

Booba et le 92i : nouvelle saison, nouveaux poulains

Publié

le

Le label 92i est en passe de se réinventer. Avec sa playlist “Validé” sortie mardi 12 mai, Booba en a profité pour mettre en avant ses nouvelles pépites.

Shay, Damso… Autrefois membres éminents du label 92i, et pourtant aujourd’hui bien loin de la sphère d’influence de Booba, le patron du 92i. Après clashs et désertions, Booba ne devait avoir qu’un seul impératif afin de ne pas finir plus seul que jamais : renouveler sa troupe. Et c’est chose faite. Sa nouvelle playlist “Validé” en collaboration avec DJ Medimed sonne comme l’avènement d’une nouvelle ère pour le label du rappeur des Hauts-de-Seine.

Car “Validé” n’est pas seulement un pic à la série de Franck Gastambide, ni juste un moyen de promouvoir son dernier featuring avec Zed de 13Block. Non, la playlist est également un nid dans lequel foisonnent les dernières bouillantes recrues de 92i Records, et de la nouvelle création de Booba : 7 Corp en 2018. Un label qui revendique une position hybride entre l’univers du rap urbain, et de la variété française.

Et aussi : Inédit, « Validé », punchlines : ce qu’il faut retenir du retour de Booba.

Bramsito, la première pierre du nouveau “7 Corp”

«Mais j’ai un sale mood», qui n’a pas encore secoué la tête en écoutant le hit “Sale Mood” de Bramsito, en featuring avec Booba ? Pas grand monde. Et pour cause, le titre cumule 109 millions de vues sur Youtube ! Bramsito n’est plus vraiment un rookie en manque de visibilité, sans être un MC confirmé sur la durée. Il est pourtant l’une des armes les plus aiguisées de 7 Corp actuel. La preuve en est : le rappeur apparaît à trois reprises dans la playlist “Validé” : avec  “Médusa”, “Habiba” et “Thailande”, où il est en featuring avec Dosseh.

Avant sa signature en mars 2018 chez 7 Corp, il avait d’abord été sous les ailes de Fababy Podium Entertainment puis sous sa propre structure “LosanaLosa”. Mais force est de constater qu’il est à sa place aux côtés de Booba. Il a depuis sorti son album Prémices en 2019, porté par son featuring avec Booba, mais dans lequel on retrouve également Soprano. À voir maintenant si le MC sera capable de rester dans les hautes sphères de l’industrie musicale, et devenir pourquoi pas, un nouvel acolyte de luxe de Booba.

Dixon, de la Nouvelle Star à 7 Corp

Encore une petite perle musicale de 7 Corp, et un parcours pour le moins atypique. Car, si l’artiste est arrivé fin 2018 dans le label avec son titre “En Vue”, il s’était tout d’abord fait connaître dans l’édition 2017 de la Nouvelle Star, avec entre autres des reprises de Stromae, mais aussi Ray Charles !

Une voix chatoyante sur des mélodies regaeton ou de velours, Dixon a lui aussi le potentiel pour grimper. Il compte pour le moment 3 morceaux à son actif, dont “Tu m’as trop dans la tête” qui clôture la playlist “Validé”.

Green Montana, encore un Belge dans l’écurie

Même si celui-ci n’est pas Bruxellois, mais Liégeois, la comparaison s’arrête là. Car, à choisir, le MC présente plus de traits de comparaison avec Kalash que Damso. Green Montana décrivait lui-même pour Konbini sa musique comme de la «trap mélodieuse», il est une nouvelle preuve de la tournure bien plus musicale qu’arbore désormais l’étendard du 92i.

Avant d’être repéré par Booba, Green Montana officiait aux côtés d’Isha. Leur featuring “Bad Boy” sur le projet d’Isha La vie augmente, vol 3 atteste de leur passé collaboratif. Passé par La Relève, la prestigieuse playlist de Deezer, il se retrouve donc maintenant dans “Validé” avec son morceau “Risques”. En juin dernier, il officialisait son arrivée chez 92i. «J’ai dis let’s go», tels étaient ses mots au micro de Pascal Cefran pour évoquer cette nouvelle aventure.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Bonne Nouvelle 🏴‍☠️🤷🏽‍♂️

Une publication partagée par 🗣 GreenMontana 🐍 (@green.tana) le

Lestin, objectif pop

Cette fois-ci, on quitte définitivement les sphères du rap pour s’envoler vers le RnB. L’artiste originaire d’Évry dévoile un univers aux sonorités dansantes, et surfe sur une vibe très pop. Depuis septembre dernier, il est également membre de 7 Corp, et par extension du 92i. Lestin en avait également profité pour dévoiler son morceau “Comme ça”. Pourtant, c’est bel et bien son morceau “Hésitant” qui retient l’attention de Booba, et vient se placer dans la playlist “Validé”.

Pas encore de réel single, mais un potentiel bien présent. Parmi toutes ces nouvelles recrues, il est peut-être la meilleure définition de cette musicalité mise à l’honneur depuis l’apparition de 7 Corp. Booba lui donnera-t-il un coup de pouce salvateur en lui offrant un featuring ? Deviendra-t-il le nouvel emblème de la pop urbaine made in 92i ? L’avenir nous le dira.

Nadjee, héritier spirituel de Christophe Maé

Lui, a fait ses premiers pas dans la musique en reprenant le single “Pourquoi c’est beau” de Christophe Maé, pour en faire “Voyager” paru en 2016. Après une flopée de morceaux sortis sur les plateformes, Nadjee a fini par présenter “Pas là-bas” le 29 novembre 2019, son premier son sous l’étiquette 7 Corp. Une musique et un clip à l’esthétique très soigné, prometteur pour la suite.

Des promesses qui se concrétisent d’ailleurs avec “Laisser faire”, sorti le 13 mars de cette année. Une apothéose musicale, témoin d’un chanteur aujourd’hui qui s’améliore de jour en jour. À noter que ces deux morceaux sont présents sur la playlist de Booba,  ce début de collaboration semble résonner comme un sans-faute. Une légère auto-tune et de la mélancolie, sans oublier une bonne dose de talent, tel est l’ADN de Nadjee.

Booba comptera également sur Bilton

Pur produit du 92i, Bilton est la preuve que le rap continue de perdurer dans l’empire de Booba. Du rap festif, quelques légers airs de Soolking, et 50 nuances d’auto-tune font de Bilton l’un des espoirs du nouveau 92i.

Espoir, puisque le MC a pour l’instant sorti 2 morceaux : son premier, “T’as pas idée” est à l’affiche de la playlist “Validé”. Son second, « On est là », est sorti le 6 mars dernier, un cocktail qui aurait pu enflammer toutes les soirées de France s’il n’était pas sorti pendant le confinement.

SDM, rage et ambition

«Alors les gars ? ça va ou ça vend ?» (extrait du morceau “À l’affût”) : voix éraillée, flow colérique… SDM, la dernière signature du 92i, est sans aucun doute le rookie le plus énergique de cette nouvelle génération. Son décollage, le MC l’a véritablement amorcé en décembre dernier avec son featuring aux côtés de PLK “Jack Fuego”, qui est aujourd’hui encore son plus gros single avec 1,7 millions de vues sur Youtube.

En février 2020, il signe donc officiellement chez 92i. SDM apparaît deux fois dans “Validé” : lors de son featuring avec Booba “La zone” qui prouve bien l’appui qu’il a de ce dernier, ainsi que sur ce banger surpuissant qu’est “À l’affût”. Celui qui cherche à défouler ses nerfs a tout intérêt à aller faire un tour par ici.

Booba n’est pas seul

La question est maintenant : qui, parmi toutes ces nouvelles têtes, gravira le sommet de la hiérarchie ? En tout cas, ces derniers mois l’ont vérifié, et “Validé” n’a fait que l’officialiser : Booba est loin de s’être esseulé. L’empire du Duc, effrité après le départ de Damso, s’est vite reconstruit, au profit d’une nouvelle ère de la piraterie. De quoi confirmer les ambitions de l’artiste, qui souhaitait mettre de côté sa carrière personnelle au profit de ses artistes.

«Le rap n’est plus une fin en soi, avouait-il aux Inrocks en février 2018. Idéalement, j’aimerais faire un dernier disque et arrêter. Si ça se trouve, je sortirai des chansons toute ma vie. Même à 60 ans, je pense que je continuerai. J’arrive à un âge ou j’ai envie de créer pour d’autres artistes. Je n’envisage plus la musique uniquement qu’à travers moi.» 

Et aussi : On a imaginé « Bataille finale », l’album après-Trône de Booba.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *