Suivez-nous

Musique

Booba : quels featurings pour son album “Ultra” ?

Publié

le

booba citations

Alors qu’il déchaine les passions avec “Ratpi World”, on s’est penché sur la tracklist du prochain album de Booba. On s’est demandé quels invités pourraient y figurer pour ce qui sera probablement son dernier album.

L’échéance se rapproche à grands pas. Le 5 mars 2021 Booba sortira Ultra son dixième album. L’interprète de “5G” n’a laissé transparaître que très peu d’indices concernant cet album. Sachant qu’il n’a jamais été avare en connexions à travers ses différents projets, que nous réserve le Duc ? On s’est permis d’imaginer à quoi pourrait ressembler la tracklist de Ultra et les différents invités qui pourraient y être accueillis.

Publicité

NBA Youngboy, Dinos, Ninho: les connexions quasi-irréalisables

Booba nous a habitué à nous offrir des featurings avec des rappeurs américains depuis bien longtemps. Déjà sur Ouest Side, paru en 2006, le rappeur du 92 partageait l’affiche avec Akon, pour “Gun in Hand”. Alors que sa dernière collaboration américaine remonte à D.U.C., et un couplet de Future sur “Belluci”, cela fait deux albums que Booba ne croise plus le fer avec un rappeur venu des USA. Pourquoi ne pas renouer avec cette tradition sur Ultra ? Et pour ce faire, qui de mieux que NBA Youngboy. L’artiste de Baton Rouge est l’un de ceux qui cristallisent le plus d’attention de l’autre coté de l’Atlantique. Il est un véritable phénomène, enchaînant les nombres de vues stratosphériques sur YouTube. Booba à déjà fait plusieurs fois allusion à lui, disant qu’il l’écoutait et appréciait ce qu’il faisait. Alors pourquoi pas s’imaginer un couplet de l’Américain sur l’album ?

Ensuite, vient Dinos. Le rappeur, qui a pris une nouvelle dimension avec Stamina,, n’a jamais caché son attrait pour la discographie de Booba. Multiples références à Kopp, plus ou moins dissimulées, sont présentes dans ses textes. Allant jusqu’à sampler une phase de son aîné en ouverture de son deuxième album Taciturne, Dinos ne s’en cache pas. On connaît l’importance des réseaux sociaux, et notamment Instagram, dans la communication de Booba. Or, au moment de la sortie de Taciturne, Booba avait repost le rappeur du 93 dans sa story. Enfin, l’auteur de Trône est très proche du manager de Dinos, Oumardinho et de son label SPKTAQLR. Ayant déjà rappé avec Lacrim, artiste SPKTAQLR, et surtout Dosseh, signé sur ce même label et très proche de Dinos, la connexion à toutes les raisons d’exister. Néanmoins, aucun indice ou échange entre les deux rappeurs n’existe, refroidissant considérablement la piste.

Publicité

Enfin, Ninho. L’auteur de Destin est un des nombreux appelés à s’asseoir sur le trône, une fois que le Duc aura laissé sa place. Sa capacité à transformer n’importe quel son en hit, et son statut de collectionneur de certifications en font très certainement le numéro 1 en terme de puissance commerciale. Tout ce qui plaît à Booba, qui n’a plus qu’un seul but en tête : truster les premières places du top stream. Cette connexion pourrait alors prendre les allures d’un passage de témoin, entre deux monstres sacrés de l’air du streaming, sur fond de tube endiablé et de mélodies qui touchent droit dans le mille. Cependant un récent morceau avec Damso et une séquence où NI s’auto-proclame meilleur rappeur français, auront surement enterré les espoirs de voir une telle collaboration exister.

Elia, Green Montana, Niska : c’est plus crédible

Booba nous a aussi habitué à des featurings improbables, catapultant différents artistes dans une autre dimension. Damso, Siboy ou Benash, tous ont profité d’un feat avec le Duc pour lancer leur carrière et se faire un nom dans l’industrie. Elia sera t-elle la prochaine à en profiter ? Chanteuse peu connue, n’ayant que quatre sons publiés sur les plateformes de streaming, elle a l’air connectée avec Booba depuis peu. En témoigne les mystérieux drapeaux pirates laissées en commentaires par l’un et par l’autre sur leurs posts insta respectifs. Instagram, qui est un outil où Booba ne laisse jamais rien au hasard. C’est d’ailleurs en story Instagram qu’il s’est plusieurs fois filmé en écoutant les musiques de la jeune chanteuse. Laissant présager une future collaboration à l’avenir.

Publicité

Green Montana est l’une des révélations de l’année 2020. La dernière signature 92i à livré un album de très bonne facture avec Alaska, boosté par le single “Tout gâcher” en featuring avec Booba. Cependant l’explosion se fait attendre. Un artiste belge, nouvelle signature du label de Booba, n’attendant qu’un feat sur le devant de la scène pour pouvoir exploser ? La symbolique est belle et le parallèle avec un certain Damso est tout trouvé. Booba sait pertinemment ce que peut représenter une collaboration avec Green Montana sur “Ultra” et ne passera surement pas à coté.

Niska et Booba ont toujours été proches. Quatre featurings à leur actifs, dont l’énorme tube “Médicament”, certifié single de diamant. Depuis, Mr Sal est sorti et Niska jouit d’un statut de tête d’affiche définitivement acquis. Alors que “Médicament” aura tout raflé dans un registre mélodique et estival, on attend toujours un banger référence entre les deux rappeurs français. L’occasion est donc trouvée pour les deux MC’s qui connaissent la recette et savent l’appliquer.

SDM et Maes : on en est sûrs

L’autre récente signature du 92i, SDM est por l’un des deux featurings que l’on sait enregistré à 100%. En effet le morceau a été teasé par Booba lui même en story Instagram. Il s’appelle “Bonne Journée” et constitue la deuxième collaboration entre les deux artistes. Gageons que si le titre est réussi, il représentera un vrai tremplin pour le début de carrière de SDM.

Les diamantaires comme ils aiment s’appeler. Booba et Maes, Maes et Booba, déjà deux collaborations à leur actifs et deux singles de diamant. La troisième devrait arriver sur “Ultra”, et elle a été avouée à demi mots par les rappeurs sur leurs réseaux respectifs. Le titre est même déjà connu : “Narcos”. Les deux artistes s’apprécient et savent ce qu’ils ont à faire pour proposer des sons qui fonctionnent. Le seul reproche réside dans la ressemblance frappante entre leur deux connexions “Madrina” et “Blanche”. L’interrogation se situe donc ici. Poursuivront ils dans la même veine, ou surprendront-ils tout le monde en allant sur un terrain musical sur lequel les deux en se sont jamais aventurés ensemble ? Ultra nous donnera la réponse.

Vald et Kaaris : ça n’arrivera (probablement) pas

Le feat avait été enregistré, prêt à sortir, Booba se filmant même au volant en écoutant Ce monde est cruel et Vald confirmant l’existence d’une collaboration. Oui, mais voilà, Ultra sortira plus tard que prévu et entre temps Vald sera présent sur le dernier album de Gims : Le Fléau. Il n’en faudra pas plus à Booba pour annoncer que cette collaboration ne sortira pas, voyant d’un mauvais œil cette récente collaboration entre l’auteur de XEU et un artiste, avec qui Booba est en clash depuis des années. Un moyen de surprendre, une fois de plus, tout le monde au moment de dévoiler la tracklist ? Très peu probable.

Booba et Kaaris ne collaboreront surement plus jamais ensemble. Pourtant, cette connexion semblait être promise à un grand avenir. Tuée dans l’œuf après seulement trois collaborations, dont l’énorme banger “Kalash”. Malgré tout, l’espoir de voir un jour un “Kalash 2.0” exister est un fantasme revenant souvent dans les différentes discussions. Et pour cause, Kaaris ayant lâché l’un des plus gros couplets de sa carrière, accompagné de la phrase mythique de Booba : “Qu’est ce que j’vais faire de toute cette oseille”. Kalash n’aura certainement jamais de suite, à moins que…

Dans le reste de l’actualité, Booba à sorti “Ratpi World” : il faut qu’on en parle.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *