Suivez-nous

Musique

Frenetik, Marie Plassard et Joysad : on écoute quoi aujourd’hui ?

Publié

le

frenetik colors

Bruxelles rentre en force dans la scène francophone, avec des projets de YG Pablo et Frenetik. Joysad et Marie Plassard sont aussi présents.

Joysad – Palindrome

Joysad a enfin sorti Palindrome. Sur ce neuf titres, le rappeur du Périgueux s’exécute à merveille. Ainsi, on peut retrouver des belles toplines chantées dans les refrains, et des flows kickés plus délicats dans les couplets. De même, en terme de production, Joysad semble également faire un pas en avant. L’EP est nappé d’airs entre mélancolie, rage, tristesse et deuil, donnant une facette agréablement surprenante au projet au projet. Une oeuvre complète et garante d’un potentiel qu’on se plaît à découvrir au fil d’une discographie qui prend une forme intéressante.

Frenetik – Jeu de couleurs

Avec “Chaos”, “Blanche Neige” et “Infrarouge”, Frenetik avait présenté trois extraits explosifs de Jeu de couleurs. Forcément, la hype a grandi. Avec cet opus, le rappeur a surpassé les attentes déjà très exigeantes du public. Le fil conducteur des couleurs s’intègre parfaitement au projet, donnant un tout cohérent. De même, là où avec ses extraits, Frenetik nous avait montré un aspect dur de sa personnalité, cet opus dévoile des traits plus vulnérables. De même, on a également le droit au rappeur bruxellois sous autotune. Une première pièce très complète.

YG Pablo – VEDA

Décidément, la scène bruxelloise est en forme cette semaine. YG Pablo n’avait pas sorti d’opus depuis Super, en 2019. Avec “AVM”, YG Pablo avait déjà son single viral dans son projet, il ne fallait que confirmer. Le rappeur a vécu quelques années de sa vie aux Etats-Unis, et cette escapade transatlantique se ressent dans ses textes, où on sent un mélange savant de ses inspirations américaines et bruxelloises. On retrouve un panel complet d’ambiances, de balades de lover aux airs R’n’B de “Malhonnête”, à la flexance maximale dans “Goyard”.

Marie Plassard – SPLEEN

Avec Spleen, Marie Plassard révèle son vent de fraîcheur, entre hip-hop, R’n’B et chansons française. Une nouvelle vague. L’EP de l’artiste a baigné dans la mélancolie. La voix suave de Marie Plassard panse ses maux de cœur au coeur d’une romantique introspection. La chanteuse avait fait ses premières preuves sur “No love” avec Dinos, puis a su convaincre avec une série de singles et une magnifique cover de “1994” d’Hamza. De même, avec “L’amour meurt en décembre” et “Dans mes rêves”, Marie Plassard avait déjà sorti deux extraits convaincants de son projet Spleen.

Zuukou Mayzie – “Sofie Fatale”

Sofie Fatale est un personnage important de Kill Bill de Quentin Tarantino. Il s’agit du septième extrait de Secunda Temporada, projet commun entre Zuukou et le producteur schumi1. Dessus, le rappeur nous propose une cadence entraînante avec une voix calme. Dans les paroles, on retrouve les thèmes habituels du membre du 667. Le produit de tous ces éléments donne un titre mélodieux et délicat. Une ambiance lumineuse, astrale, délicieuse.

Ateyaba –  Solitaires (feat. SahBabii )

Après la sortie de Space Pack en fin d’année dernière, Ateyaba revient sur “Solitaires”. Dans ce titre, on retrouve le rappeur avec sa nonchalance et insolence habituelles. Mais on découvre une bien belle valeur ajoutée : SahBabii. Le rappeur américain ramène une touche de fraîcheur et d’exotisme au titre d’Ateyaba, avec un brin de chant. Au début du titre, comme sur Space Pack, on entend une voix féminine prédire “Infin*gga“. Encore un indice avant le projet ?

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *