Suivez-nous

Culture

Joueur du Grenier explique pourquoi il sort moins de vidéos : «On n’a plus le temps de rien»

Publié

le

joueur du grenier (1)

Lors d’un live sur Twitch, le Joueur du Grenier s’est montré frustré de produire moins de contenu à cause de contraintes de temps.

«Je vais essayer d’enregistrer une découverte vite fait, mais malheureusement, je n’aurai rien d’autre, a prévenu le Joueur du Grenier, en live sur sa chaîne Twitch. Donc pour le 31, il n’y aura rien. Et pour la semaine suivante, donc la première semaine de janvier, il n’y aura rien non plus». Un programme pas très alléchant, et dont le vidéaste lui-même regrette le manque de régularité. «Mon désespoir est total, a-t-il confié. Le problème, c’est qu’on n’a plus le temps de rien, en fait».

À lire aussi : Joueur du Grenier explique ce qui l’aurait freiné à participer au Eleven All-Stars

Publicité

Il y a encore peu de temps, les vidéos de la chaîne JDG ne lui prenaient qu’un mois et demi, maximum. Aujourd’hui, cette durée s’est étendue à deux mois, pour finalement compter 50% de vues en moins. «Ce sont des vidéos qui sont de plus en plus compliquées à faire techniquement, avec de plus en plus de figurants, d’acteurs et de lieux de tournages différents». Pour la vidéo “Les films DONJONS ET DRAGONS”, le Joueur du Grenier a notamment expliqué avoir pris une journée entière pour tourner un seul gag mettant en scène une bagarre dans une taverne, et a mentionné «10 figurants et 40 minutes de route».

Joueur du Grenier : «La chaîne du Bazar est morte»

Quant à la chaîne du Bazar du Grenier, le rythme est encore plus complexe. «Si on remonte deux ans en arrière, quand je ne streamais pas trop, le soir, quand on avait fini JDG, je pouvais bosser le Bazar. Quand j’avais du temps libre, je bossais le Bazar. Mais là, non seulement je streame, mais en plus j’ai un gosse». Si le Joueur du Grenier, qui a répondu à Squeezie concernant ses anciennes vidéos, a plaisanté sur le creux de contenus publiés sur sa chaîne YouTube, il n’en reste pas moins déçu. «Je suis mort à l’intérieur. Ça me fait trop chier que rien ne sorte. La chaîne du Bazar est morte tant qu’on fonctionne comme on fonctionne actuellement. Je n’ai plus le temps pour écrire des trucs, pour faire des narratifs».

Publicité

Le vidéaste a évoqué la possibilité d’un format “JEUX EN VRAC” en janvier, sans s’en montrer pleinement convaincu. «Et le “CES JEUX QUI M’ONT MARQUÉ”, ça va, mais je ne vais pas faire que ça non plus. Imagine je fais JDG la journée, je ne vais pas passer ma soirée à travailler. Je ne vais pas streamer 3 soirs par semaine et bosser 3 soirs par semaine». Des contraintes que le Joueur du Grenier justifie très simplement. «À un moment donné, j’ai une famille aussi. C’est la faute à ma famille» a-t-il conclu en rigolant.

Dans le reste de l’actualité, Squeezie parle de la fatigue accumulée : «J’ai beaucoup tiré sur la corde».

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *