Suivez-nous

Musique

Laylow : « AOD », le mystérieux projet teasé à Bercy

Publié

le

laylow (1)
© Ilyes Griyeb

Il s’en est passé des choses aux Bercy de Laylow. Parmi les nombreux événements, le rappeur a semblé teaser un futur projet nommé AOD. On fait le point.

Sofiane Pamart, WIT., Hamza, Alpha Wann, Damso et Nekfeu sur scène. Une scénographie époustouflante. Un jet de micro dont il était quasiment impossible de passer à côté. Un statut d’artiste désormais incontournable. Le point d’exclamation sur deux dernières années intenses et réussies. En l’espace de deux soirs, le 11 et 13 mars 2022, deux concerts à Bercy qui affichaient complet, Laylow semble être (encore) passé dans une nouvelle dimension. Et si une page se tourne, une autre semble déjà prête à être écrite.

A lire aussi : Laylow raconte la morale de “Trinity” : «Il y avait une critique».

Publicité

Laylow : «No Merch. AOD Is Coming»

Ainsi, Laylow a réussi à proposer un show d’envergure impressionnante, mêlant parfaitement les univers des deux blockbusters que sont Trinity et LHDMA, tout en dispersant quelques indices concernant le futur. Il y a quelques jours déjà, le rappeur s’était fendu d’une story Instagram annonciatrice : «On va créer une nouvelle forme de digital. Plus vraie, plus libre, plus proche du réel.» Et ce week-end donc, une nouvelle donnée est apparue.

Tout au long de son concert, Laylow a ainsi porté différentes tenues. Et deux pièces particulièrement ont retenues l’attention. Un t-shirt et un pull à capuche, tout deux frappés des trois lettres : AOD. Un sigle qui semble signifier Age Of Digital, la phrase ayant été retranscrite dans certains décors présents sur la scène. De plus, à la fin des concerts, les écrans géants affichaient une phrase mystérieuse : «No Merch. AOD Is Coming». Nouvel album ? Marque de vêtements ? Si la nature de ce futur projet est pour le moment inconnue, une chose est sûre. Laylow semble prêt à rentrer dans une nouvelle ère. Reste à voir à quoi cela ressemblera.

Dans le reste de l’actualité, Nekfeu et l’histoire du magazine Playboy : l’anecdote improbable d’un YouTubeur.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *