Suivez-nous

Culture

“Les Simpson” : critiqués pour avoir changer la time-line, les scénaristes répondent

Publié

le

les simpson

Lors du nouvel épisode de Les Simpson diffusé aux États-Unis, les scénaristes ont de nouveau manipuler la chronologie à leur guise. Critiqués, ils ont apporté une réponse “simpsonesque”. 

Être fan des Simpson, c’est se confronter perpétuellement à des incohérences chronologiques qui en deviennent presque amusantes. Depuis plus de trente ans, la série tourne autour de la même boucle : les personnages ont le même âge et revivent parfois même plusieurs fois le même anniversaire. Le problème, c’est que la vie réelle, elle, évolue et oblige les créateurs à quelques pirouettes scénaristiques.

À découvrir également : “GTA V” : un joueur rémunéré pour avoir réduit les temps de chargement

Publicité

Les Simpson n’ont pas de «règles figées»

C’est le cas dans le dernier épisode de la série diffusé aux États-Unis : on y aperçoit Homer adolescent lors des années ’90. Le problème, c’est que la série elle-même est née lors de cette décennie, là où les flash-backs d’Homer enfant emmenaient alors le personnage dans les années ’70. Une gymnastique incohérente puisque concrètement, le Homer adolescent des années ’90 n’auraient que quelques années d’écart avec le personnage de Bart lors des épisodes publiés au cours de ces mêmes années.

Face aux critiques de nombreux fans, Matt Selman, producteur exécutif, a une nouvelle fois rappelé la singularité de la time-line des Simpson. «La série réinterprète de manière ludique sa chronologie pour permettre à Homer d’être un adolescent au début des années 90, développe-t-il relayé par Allociné. C’est une série de 32 saisons où les personnages ne vieillissent pas donc  les règles doivent être élastiques / contradictoires / idiotes. Cela ne signifie pas que les flashback dans les épisodes précédents n’ont pas existé.» 

Publicité

Les incohérences continuent d’exister en l’absence de «règles figées», évoque-t-il. Si certains personnages meurent ou d’autres vivent des histoires d’amour, ils vivent tous dans une chronologie bien spéciale où l’apparition des rides n’existe pas.

À découvrir également : Twitch : selon Samuel Étienne, son stream avec Jean Castex était un échec

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *