Suivez-nous

Musique

Lomepal accusé d’agressions sexuelles sur les réseaux sociaux

Publié

le

Lomepal accusé de viol : les organisateurs du festival Les Plages Électroniques s'expriment
© Manu Fauqué

La journaliste Jenna Boulmedaïs a dénoncé des «gestes déplacés et non désirés» de Lomepal envers plusieurs femmes, ajoutant que «toute l’industrie musicale est au courant».

Dans une publication Instagram, la journaliste Jenna Boulmedaïs – rédactrice en chef du média Joly Môme – a accusé Lomepal de comportements pouvant être qualifiés d’agressions sexuelles. «Je suis profondément triste du silence qu’il y a dans certains milieux, concernant les agissement illégaux – même inhumains – d’hommes beaucoup trop à l’aise, écrit la jeune femme. Cela fait maintenant deux ans que j’entends, dans le milieu de la musique, des témoignages de femmes ayant subi les gestes déplacés et non désirés d’Antoine Lomepal».

Selon Jenna Boulmedaïs, «toute l’industrie musicale est au courant». «Ce silence n’est littéralement plus possible, poursuit-elle. Voir son nom en tête d’affiche pour de nombreux festivals également. C’est le cœur en miettes que j’entends les fans hurler ses paroles de chanson sans même savoir quel genre d’homme il est. Parlez-en, faire mine de ne pas savoir c’est être complice, c’est accepter. Pas seulement ses actes à lui, mais tout ceux de chaque homme qui pense pouvoir exercer ses immondices impunément».

Publicité

 

Voir cette publication sur Instagram

À lire aussi : Nekfeu : se passera-t-il quelque chose le 27 août ?

Lomepal ne s’est pas exprimé

Dans la section commentaires, Marion Dauvilliers, actrice du clip de “Yeux Disent” – sorti en juin 2017 – a d’abord ajouté avoir «des choses à dire sur Antoine», avant de supprimer son commentaire. Plus tard, dans une story Instagram, elle reprend : «J’ai écrit que j’avais aussi des choses à dire mais je n’ai absolument rien dit de plus. Je ne pensais pas que ça allait prendre de telles proportions. Je n’ai ni été violée ni agressée par Antoine. J’ai des choses à lui reprocher mais pas de cet ordre là (…). Il y a des filles qui ont des choses à dire et qui ont besoin de le faire».

Massivement relayée sur les réseaux sociaux, parfois par certaines personnalités dont la chanteuse Pomme, la publication a fait réagir la communauté de Lomepal, divisée en deux camps. L’un appelle à accompagner les paroles de victimes potentielles, l’autre souligne l’absence pour l’heure de témoignages publics visant l’artiste.

De son côté, la Fédération française de la musique «a décidé de prendre des mesures juridiques appropriées en déposant plainte auprès du procureur de la République de Nanterre», est-il relayé dans un communiqué sur son compte Instagram. Et d’ajouter en commentaire : «Cette plainte a l’encontre de Mme Boulmedais porte sur ses accusations prétendants que toute l’industrie musicale est au courant». Le rappeur et son entourage n’ont fait aucun commentaire sur l’affaire.

Publicité

Dans le reste de l’actualité, Travis Scott : son concert aux Pyramides de Gizeh aura bien lieu.


3919: le numéro de téléphone pour les femmes victimes de violences

Le « 3919 », « Violence Femmes Info », est le numéro national de référence pour les femmes victimes de violences (conjugales, sexuelles, psychologiques, mariages forcés, mutilations sexuelles, harcèlement…). C’est gratuit et anonyme. Il propose une écoute, informe et oriente vers des dispositifs d’accompagnement et de prise en charge. Ce numéro est géré par la Fédération nationale solidarité femmes (FNSF).

Publicité


 

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *