Suivez-nous

Musique

Nekfeu : cette photo aurait pu être la pochette de “Les étoiles vagabondes”

Publié

le

nekfeu les étoiels vagabondes

Le photographe David Delaplace s’est confié sur des propositions déclinées par Nekfeu pour son projet Les étoiles vagabondes en 2019. 

Cette pochette, capturant un CD physique et sous-vide, sur fond noir, aurait pu être différente. Invité par Mouv, le photographe David Delaplace a confié avoir travaillé pour la pochette de Les étoiles vagabondes, troisième album de Nekfeu sorti en 2019. Des propositions avaient même été faites se remémore-t-il

«J’étais sur un tournage avec Jazzy Bazz, j’avais fait la cover de “Nuit”, décrit-il. Et on se retrouve la nuit, au fin-fond du 77 (ndlr. pour le clip de “Éternité”), et Nekfeu me dit : “Si on peut faire ma cover ce soir, c’est trop bien”. Parce qu’il n’avait pas trop le temps, il était un peu à droite, à gauche».

Publicité

Aussi : Nekfeu : ses fans épuisés après une nouvelle déception

«Je pense qu’il ne voulait plus apparaître sur la cover»

Pour rappel, “Éternité” est sorti en septembre 2018 après la publication de Nuit, deuxième album de Jazzy Bazz. Le visuel est nocturne et capture plusieurs plan-séquences des deux rappeurs en milieu froid et naturel. «Il y a cette scène où il est dans un nuage de fumée, se souvient David Delaplace à propos de Nekfeu. Je fais la photo, et à la base il est très, très proche. Et donc on a plusieurs échanges où il me demande de le reculer, il veut être un peu plus loin».

Le photographe avait déjà publié sur son compte Instagram les clichés proposés pour la pochette de Les étoiles vagabondes. Sur la première, Nekfeu a les mains dans les poches, le regard vers le ciel et une lumière qui s’en dégage. David Delaplace suggère que l’artiste voulait être plus discret sur sa pochette. «Si on suit la chronologie de ses projets, même des clips, aujourd’hui il est tout le temps en casquette, capuche, il est beaucoup moins visible que ce qu’il était avant».

Au point même, de tout simplement se retirer. «On fait tout ce travail-là, le temps passe, et je pense qu’il ne voulait plus apparaître sur la cover. Et après il a sorti l’autre cover qu’on connaît, qui est très bien aussi». Celle-ci a été réalisée par Raegular, qui a procédé à tout un travail plastique ambitieux autour du projet. Elle deviendra culte, pour un projet qui a marqué la discographie du rappeur.

Publicité

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Delaplace (@delaplacedavid)

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *