Suivez-nous

Musique

Nos quatre sons immanquables de la semaine

Publié

le

Nos quatre sons immanquables de la semaine

Hatik, Sneazzy, Django et Tessae : voici les quelques sons qu’il ne fallait pas rater cette semaine, malgré les grosses sorties de Ninho ou Laylow. 

Ils ont été coincés entre le mastodonte Ninho et l’ouragan Laylow. En cette ultime semaine de février, ils ont été quelques-uns à passer entre les mailles du filet. Rattrapage.

Publicité

Hatik – “Encore”

Hatik est toujours aussi énervé. Alors qu’il jongle habilement entre sa carrière de rappeur et son futur personnage dans la série Validé, l’artiste profite de son gonflement de hype pour teaser le deuxième volet de sa mixtape Chaise pliante. Celle-ci, programmée pour le 6 mars, se chargera d’en dire un peu plus sur cette nouvelle tête du rap français qui commence à prendre du volume. Avec “Encore”, l’artiste s’avoue énervé, tendu et nerveux. Et ça fonctionne.

Django – “Fury”

Django continue d’en dire plus… sans vraiment en dire plus. Après sa collaboration avec Freeze Corleone et ses multiples inédits balancés sur YouTube (où il dispose quand même d’une grosse communauté de 400 000 abonnés), l’artiste a levé le voile sur son très esthétique “Fury”. Sombre et explosif, ce nouveau titre élève un peu plus l’artiste dans sa nouvelle dimension, bien qu’un premier projet sérieux et audacieux se fasse toujours attendre.

Publicité

Sneazzy – “À quoi tu joues ?”

«À attendre ton album», aurait-on envie de lui répondre. En live sur la chaîne Rounds de VEVO, Sneazzy a balancé un nouveau single, masqué derrière un joli filtre bleu. Toujours très affûté, l’artiste s’infiltre dans son personnage arrogant et débordant d’égo-trip pour continuer la promotion de son Nouvo Mode, son deuxième opus. La pression monte.

TESSÆ – “Alerte”

Elle est la touche féminine de la semaine. Du haut de ses 18 ans, la jeune artiste de la cité phocéenne éclabousse par son obscur univers. Ténébreuse, elle découle d’une génération de chanteuses largement inspirées par Billie Eilish. Déjà portée par une certaine notoriété dans le milieu, notamment grâce à ses reprises, l’artiste impose une esthétique délicate et cohérente qui plaît.

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *