Suivez-nous

Musique

Rohff défend Nekfeu et Lomepal : «Tout le monde a le droit de rapper»

Publié

le

rohff lomepal nekfeu

En live Instagram avec l’animateur Yacine Bellatar, Rohff a exprimé tout son respect à Nekfeu et Lomepal, jugeant que «c’est du rap frère, c’est du talent»

C’est la vidéo buzz du jour. En live Instagram avec l’animateur et chroniqueur Yacine Bellatar, Rohff a du sortir ses plus beaux arguments pour défendre Lomepal, puis Nekfeu, critiqué par son interlocuteur. Ce dernier a tenté une analogie maladroite entre l’ancienne et la nouvelle génération, jugeant qu’«ils ont réussi à créer des rappeurs qui peuvent être invités sur les plateaux TV». 

Et d’ajouter : «Lomepal s’il venait à Générations à l’époque où j’étais à Générations, la vie de ma mère il rentre même pas dans l’impasse», en référence à l’adresse de la radio. Et si Yacine Bellatar a visiblement lancé un débat qu’il jugeait unanime avec Rohff, l’artiste a réagi bien différemment.

Et aussi : Booba qui demande un feat à Nekfeu, c’était trop beau pour être vrai

Rohff : «Ils ne s’inventent pas des vies»

«Je suis pas d’accord avec toi là-dessus», rétorque Rohff. L’artiste s’est ensuite lancé dans une longue tirade pour défendre Lomepal, ainsi que Nekfeu, et cette nouvelle génération avec une street-cred moins prononcée. Selon l’artiste, «on ne passe pas un code pour rapper. Les gens n’ont pas forcément besoin de venir du quartier, du ghetto, d’avoir une vie pour rapper».

Répondant à l’animateur, il explique que s’il l’avait vu en bas du studio de Générations, il l’aurait fait monter. «C’est comme Nekfeu, ils n’ont pas la prétention de venir du quartier. Ils ne s’inventent pas des vies», ajoute Rohff. Et lorsqu’on lui évoque une collaboration avec eux, il répond : «Bien sûr, je pourrais. Moi c’est l’artiste que je respecte.»

D’ailleurs, Rohff avait déjà invité Nekfeu, à travers une vidéo en studio, à «plier un classique avec lui», il y a quelques années. Et si les deux artistes ne se sont jamais retrouvés, l’auteur de Les étoiles vagabondes n’a jamais manqué de respect envers son aîné, notamment avec une phrase dans “Koala mouillé”, où il reconnaît : «Dans mes classiques j’écoute du Rohff». 

Et aussi : Nekfeu rappelé à l’ordre par Universal Music

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *