Suivez-nous

Musique

Royce da 5’9″ n’en peut plus des fans d’Eminem : «Je les emmerde»

Publié

le

eminem royce

À son tour, Royce da 5’9″ est intervenu pour défendre Snoop Dogg, massivement critiqué depuis qu’il a évincé Eminem de ses dix meilleurs rappeurs de tous les temps. 

C’est une pluie de messages houleux qui s’abat sur les dreadlocks de Snoop Dogg. Depuis ses propos sur Eminem, qu’il ne considère pas comme l’un des dix meilleurs rappeurs de tous les temps, l’artiste se trouve au coeur d’un tourbillon médiatique largement insufflé par les fans du rappeur de Detroit. Lesquels l’ont, depuis, régulièrement pris à partie sur les réseaux sociaux. Et ce, malgré les justification de Snoop Dogg, qui a notamment dévoilé les dix rappeurs qu’il mettrait au-dessus d’Eminem, ou en postant un cliché en sa compagnie, pour lui rappeler sa bienveillance.

Royce : «Je préfère Doggystyle à n’importe quel album d’Eminem»

Mais les stans ne décolèrent pas, pour le plus grand désarroi de Royce da 5’9″ qui s’en est exaspéré sur Instagram. «Snoop est qualifié pour dire tout ce qu’il a dit…, précise-t-il dans des propos relayés par Adramatic. Et oui, je suis d’accord que Dre nous a donnés la meilleure version de Marshall qu’on aurait pu voir. Je comprends tout à fait ses critères. Snoop n’est pas aussi haut qu’Em sur ma liste, mais je ne peux pas vivre sans Doggystyle. Je le préfère à n’importe quel album d’Eminem. C’est complètement subjectif.»

De quoi l’exposer, à son tour, sous le feu des critiques. Et lorsqu’un fan s’en amuse sur Twitter, «merci d’avoir énerver les stans, ils le méritent», Royce s’en agace définitivement : «Je les emmerde. Leur amour inconditionnel n’a plus sa place ici». Un tacle appuyé à la fan-base d’Eminem, connue pour sa loyauté parfois un peu trop expressive et subjective.

Dans le reste de l’actualité, sécurité, clip et Bigflo : 6ix9ine a célébré sa liberté

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA