Suivez-nous

Musique

Tyler, the Creator invite Kanye West, A$AP Rocky et Frank Ocean pour le prodigieux “Igor”

Publié

le

Tyler, the creator igor

Le cinquième album de Tyler the Creator Igor est enfin disponible. Avec les présences de Kanye West, A$AP Rocky, Frank Ocean et tant d’autres, le projet est à la hauteur de toutes les espérances. 

Tyler The Creator a fait un long chemin depuis ses débuts au sein du collectif Odd Future, aux côtés notamment d’Earl Sweatshirt et Frank Ocean. Un chemin pavé de quatre albums studios insensés, mais surtout de cette folie créative parfois à la limite de la provocation qui a fait de lui une figure incontournable de la scène hip-hop des Etats-Unis. Une réputation qui l’a fait même fait interdire de Grande-Bretagne depuis 2015. Alors quand Tyler Gregory Okonma a annoncé la sortie de son cinquième album studio Igor, entièrement écrit, produit et arrangé par lui même, la date était immédiatement entourée de plusieurs cercles concentriques sur le calendrier de mai.

Un génie en solo qui invite d’autres prodiges

Déjà sur le prodigieux Flower Boy qui avait défrayé la chronique en 2017, Tyler The Creator avait le don de bien s’entourer. Et deux années après, le rappeur californien semble avoir conservé ses précieux contacts afin de renouveler l’invitation pour Igor.

En solo, le rap de Tyler est toujours aussi touchant qu’auparavant. Ce flow et cette voix si particulière, ces productions parfois colorées, parfois sombres … Le talent du rappeur/producteur est indéniable. Il suffit d’écouter “I Think” pour le réaliser. Un morceau à plusieurs facettes, où un premier couplet puissant est rapidement rejoint par la musicalité répétitive d’un refrain sans fin, et une instrumentale qui réussit à se scinder parfaitement en deux sans rompre l’équilibre du morceau.

Mais il faut reconnaître la prouesse en termes d’invitations d’Igor, sans qu’aucun vrai teasing n’ait été fait dessus. La douceur de Frank Ocean sur l’harmonieux “Running out of time”, la force d’A$AP Rocky aux côtés de Santigold sur “New magic Wand”, l’appui merveilleux de Kanye West sur “Puppet”, la voix de Cee-Lo-Green sur “Gone, Gone/Thank you”, le refrain languissant de Dev Hynes et le flow de Playboi Carti sur “Earfquake”… en bref, un album qui fera date.

À LIRE
PS5 : date de sortie et prix, on fait le point

A lire aussi : Joey Badass, Flatbush Zombies et The Underachievers sur un seul et même album dans 10 jours