Suivez-nous

Musique

«Les épreuves n’ont aucun sens» : Sadek tacle “Nouvelle École”

Publié

le

Sadek tacle Nouvelle École : «Les épreuves n'ont aucun sens»
© COLORS

En live avec Arka, participant à la saison 2 de Nouvelle École, Sadek a donné son avis sur l’émission produite par Netflix.

La deuxième saison de Nouvelle École, tout juste diffusée sur Netflix, a soulevé un débat interminable de toutes parts. Après son intervention lors du troisième épisode, Rim’K s’est lui-même laissé aller à un avis contrasté sur le télécrochet. C’est au tour de Sadek. Lors d’un live sur la chaîne de BEDJIK TV aux côtés de Arka, candidat à la saison 2, l’auteur de Roulette Russe a expliqué pourquoi – à son sens – l’émission manquait de pertinence.

«À quel moment un battle définit un artiste ou sa carrière?, s’insurge Sadek. Surtout dans votre génération. Pour moi, toutes les épreuves n’ont aucun sens. Vous demandez aux gens d’être performants dans des disciplines hip-hop, d’être fort en clash. Mais est-ce que Shay, elle est forte en clash ?». L’épreuve des battles a en effet contrarié de nombreux internautes, notamment après l’élimination de WarEnd – qui a valu de violentes insultes à LeDos«Tu te fais juger par des gens qui ne sont pas capables de passer ces épreuves-là, poursuit Sadek. Et même s’ils l’étaient, est-ce que ça a du sens ?»

Publicité

À lire aussi : “Nouvelle école” : après leur battle, ces deux artistes annoncent un feat

Sadek : «Shay coche des cases que très peu d’artistes peuvent cocher»

Engagé sur un terrain glissant, le rappeur précise : «Shay est très pertinente à l’heure actuelle. Parce qu’elle coche des cases que très peu d’artistes peuvent cocher. On ne demande plus aux artistes de performer dans des disciplines hip-hop mais de remplir d’autres cases, d’avoir un packaging, une DA, une cohérence. Et ça, personne en France peut dire que Shay ne l’a pas. Sinon, elle ne marcherait pas». En revanche, «est-ce que réussir un cypher, un battle ou un clip en un jour définit une carrière ?», relève Sadek.

Surtout lorsque que les participants à Nouvelle École doivent faire avec des productions imposées. Arka par exemple a été contraint de poser sur de la boom-bap, genre qu’il n’avait jamais pratiqué. «En plus, je suis pas un mec des clashs», ajoute-t-il. «Les artistes qui percent ces dernières années, c’est parce qu’ils arrivent avec une proposition musicale, répond Sadek. Ça n’a aucun sens d’imposer des prods. Mais en même temps, c’est la format de l’émission», conclut-il. Format qui aura tout de même profité à plusieurs noms, comme Dau – qui occupe le sommet des charts depuis la finale – ou Fresh, qui est bien loin de regretter les opportunités colossales que lui a offert l’émission.

Dans le reste de l’actualité, Damso fait le bilan de “Lithopédion” 5 ans après, Booba lui répond.

Publicité

@jero_officiel Sadek donne son avis sur Nouvelle Ecole #sadek #nouvelleecole #nouvelleecole2 #netflix #sch #niska #shay #movelleecolesaison2 #saison2 ♬ son original – Jero

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *