Suivez-nous

Musique

Oli raconte son freestyle de 10 minutes : «Ma mère m’a écrit après l’avoir vu»

Publié

le

bigflo oli

Oli est revenu sur son freestyle de 10 minutes sur Skyrock au détour d’une conversation géniale avec Médine sur France TV Slash

Déjà près de 5 millions de vues et des extraits à la pelle sur les réseaux sociaux : c’est peu dire que le freestyle de 10 minutes de Oli dans Planète Rap a cristallisé l’attention. L’artiste a réalisé une performance marquante, qui n’a pas non plus échappé à Médine. Invités tous les deux lors de “Feat.”, une émission lancée par France TV Slash, les deux rappeurs ont conversé autour de ce freestyle.

«Le dernier truc en date que j’ai pu constater à distance sans l’avoir vu, mais pour moi quand Oli il freestyle sur Skyrock, qu’il découpe tout, et qu’il fait des freestyles de 10 minutes, c’est avant tout pour Flo, suggère Médine. Je le sais, je le vois dans ses yeux. C’est avant tout pour que Flo lui mette une médaille et lui dise : “C’est toi le meilleur des rappeurs”. Une fois qu’il lui a mis la médaille, Oli il est libéré, il s’en bat les couilles des commentaires, des reposts». Et en effet, après sa performance, Oli a reçu les louanges de son frère, d’abord sur le plateau de l’émission, puis sur les réseaux sociaux avec un touchant message.

Publicité

Aussi : Bigflo et La Voix : vient-il de confirmer que c’est bien lui ?

Oli : «À ce moment-là, je rappais pour Flo»

Et le jeune frère ne dément pas : «C’est fou ce que tu dis, ça me touche de fou. C’est totalement vrai. Même à ce moment-là, je rappais pour Flo. Si tu re-regardes la vidéo, et c’est le premier truc que m’a dit ma mère – car elle m’a écrit après avoir vu le freestyle -, elle me connaît, et elle m’a dit : “Comment ton frère t’a regardé, tu dois être content”».

Une consécration pour le rappeur, qui a toujours porté énormément d’importance aux retours de son frère : «Je me rappelle que quand j’écrivais des textes, je montais dans la chambre de Flo, et s’il n’avait pas kiffé, je déchirais et je recommençais». Pour Médine, Flo est un moteur. «Si Oli est aussi fort dans son écriture, s’il a encore cette grinta, ce juice de vouloir prouver, kicker, je pense qu’il devrait remercier un peu plus Flo je trouve», sourit-il.

Avant de prendre son propre exemple et celui de son père : «Moi j’ai passé mon temps à vouloir plaire absolument à mon père, décrit-il. C’est un boxeur qui a cette culture de combattant, il a un mental, il a été marathonien aussi. Donc au-delà du fait que ce ne soit pas un artiste, il y a une mentalité, une école, et il faut faire face à cette école-là. Et une médaille pour toi, c’est un échec pour ton père peut-être, donc ça te motive à devenir qui tu dois être aux yeux de ton père». Une leçon philosophique dans laquelle se reconnaît Oli, et y retrouve un peu de sa relation avec son grand frère.

Publicité

Aussi : Bigflo et Oli se clashent encore, et c’est très drôle : «Je suis Orelsan, toi t’es Gringe»

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *