Suivez-nous

Musique

Quand Fabrice Éboué a appris qu’il était cité dans un son de Damso

Publié

le

L’humoriste Fabrice Éboué, grand fan de rap, a raconté comment il a appris que son nom était cité dans un texte de Damso, “Dix Leurres”. 

«Sombre haineux, j’vais t’ébouer comme Fabrice», soupire Damso dans son morceau “Dix Leurres”, extrait de Lithopédion. Cette punchline, qui fait référence à l’humoriste français, a eu une saveur bien particulière pour le principal concerné. Il raconte, à l’occasion d’une interview punchlines de GQ. 

Fabrice Éboué : «La meilleure punchline de tous les temps»

«L’an dernier, je suis à l’aéroport. Un ami m’appelle et me dit : “Damso te cite dans un de ses morceaux”. Là je me dis : “Ça y est, je suis dépoussiéré, je ne suis pas ringard. Des jeunes, en plus talentueux, me citent.” Et là, j’écoute, et il dit effectivement : “Ta carrière m’attriste, je vais t’ébouer comme Fabrice”. Non seulement, je suis content d’être cité par un rappeur, mais je ne connais pas le mot “ébouer” en verbe “-er”, et je me dis que pour la première fois, en 30 ans de rap, j’apprends un mot de vocabulaire grâce à un rappeur. »

Donnons donc la définition : débarrasser de la boue, des ordures ménagères. En somme, se débarrasser de quelqu’un, dans la construction de la punchline. Il poursuit : «C’est un hommage, c’est pédagogique pour moi, la meilleure punchline de tous les temps». Dithyrambique.

Dans le reste de l’actualité, fin janvier, trois lycéens ont fait sensation en osant le signe de Jul devant le Parlement européen. Relayée par le rappeur, la vidéo a fait le buzz. Ils s’expliquent. 

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: En solo, Oli puis Bigflo freestylent sur "War" de Drake

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *