Suivez-nous

Musique

Avec « Même vie », Népal nous plonge dans une ambiance abyssale

Publié

le

Avec « Même vie », Népal nous plonge dans une ambiance abyssale

Quatrième inédit de Népal. Dans « Même vie », le rappeur plonge son public dans une atmosphère particulièrement planante, sa spécialité.

Jeudi 1er octobre. Aujourd’hui, c’est l’heure de l’avant-dernier morceau exclusif de Népal. En tout, ce sont cinq titres inédits qui ont été annoncés. Avant sa disparition en novembre dernier, le rappeur avait prévu de les sortir après son premier album, Adios Bahamas. Presque neuf mois plus tard, nous y voilà. « Dans le fond », « Cheddar », « Coach K », ce début de semaine aura été riche pour les fans de Népal. Et ce n’est pas fini. Le mois d’octobre s’ouvre sur le quatrième morceau inédit : « Même vie ».

Produit par Népal lui-même, le morceau nous plonge dans une ambiance abyssale. Une atmosphère que le rappeur maîtrise parfaitement puisqu’il s’agit de sa spécialité. « Même vie » est un titre plus profond que les inédits précédents. Il parle tout simplement de la vie, de la manière dont Népal la voit. Un sujet qu’il maîtrise tout aussi bien, mais qui prend une tournure différente aujourd’hui quand on écoute les paroles : « Quand j’vois les atrocités qu’ils génèrent ici, j’aimerais pas être à leurs places dans l’haut d’là ».

Publicité

Sur Genius, quelques mots nous en apprend plus sur le visuel du titre réalisé par Dylan Martin Treadwell. Est représenté dessus les quatre choses qui définissent la vie de Népal : le rap, l’espace (pour son style de musique planant), le sablier (pour sa patience) et bien évidemment, le Japon.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *