Suivez-nous

Musique

Central Cee ne sortira pas son nouveau morceau car sa copine ne l’a pas validé

Publié

le

central cee 23 Travis Scott

Teasé ces derniers jours, le nouveau morceau de Central Cee ne sera jamais publié : la copine de l’artiste a posé son véto. 

Il tenait entre ses mains un nouveau diamant, mais cette fois-ci, Central Cee a préféré le laisser au placard. Cette semaine, le rappeur britannique a dévoilé un nouvel extrait inédit instantanément devenu viral sur les réseaux sociaux, reprenant le titre “Let Her Go” de Passenger sous une formule drill. Un procédé calqué sur le succès de “Doja”, où Central Cee avait déjà ressuscité “Let Me Blow Ya Mind” de Gwen Stefani.

Aussi : Orelsan : il réalise un clip à l’aide d’une intelligence artificielle et c’est stupéfiant

Publicité

Central Cee refroidi par Madeline Argy

Si l’artiste avait évidemment prévu de faire monter la pression auprès de sa communauté avant de sortir le morceau, il a fini par écarter la piste d’une publication. En outre, c’est sa compagne, l’influenceuse Madeline Argy, qui le lui a intimé. Central Cee a dévoilé une capture d’écran d’une de leur conversation, dans laquelle il lui fait écouter le titre, et tandis que le rappeur lui demande s’il tient là un nouveau single, elle est plutôt catégorique : «Non». Et d’ajouter : «Arrête de traiter les filles de “putes”». 

Aussi : Bigflo montre son premier message à Vald sur Facebook en 2012

Le titre ne verra donc probablement jamais la lumière, scellé par une initiative finalement avant-gardiste, tandis que le rappeur devrait désormais prêter une attention particulière à certains propos jugés sexistes. Quelques mois plus tôt, il s’était déjà levé contre certains stéréotypes rap en livrant un message anti-homophobique dans “Doja”. «J’ai l’impression que l’homophobie est presque intégrée à notre culture, celle du rap et des quartiers. Ce qui n’est pas normal, regrettait-il. Je me devais de faire comprendre que je trouve l’homophobie trop bizarre. Quand je vois des personnes qui vivent avec autant de haine en eux, j’ai du mal à comprendre».

Aussi : Fred Musa sur le Planète Rap de Booba: «Le truc paraissait un peu irréel»

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *