Suivez-nous

Musique

Damso et déjà une théorie de double-album

Publié

le

damso nwaar
© Léo Bigiaoui

Quelques anomalies relevées dans QALF laissent espérer un double-album de Damso : et il est vrai que certains arguments prêtent à observation. 

On ne pouvait logiquement pas y échapper. Alors qu’il vient de dévoiler son nouvel album QALF, Damso se confronte à une inévitable théorie de double-album. En cause, quelques détails liés à l’opus et à l’univers de Damso jugés incomplets, ou même volontairement intrigants. Composé de quatorze morceaux, ce premier projet ne serait donc, selon certains fans, qu’une première pièce avant que le rappeur bruxellois n’en livre une seconde, qui recentrera l’ossature de sa discographie, en corrigeant quelques anomalies.

Publicité

Cette théorie est quasi exclusivement portée par le dernier morceau de l’album, mystérieusement nommé “INTRO”. Déjà connu, ce track, qui reprend l’inédit “Vie”, diffusé sur YouTube en début d’année, bénéficie d’une seconde partie volontairement étrange. On entend l’artiste marcher, de la musique en fond, avant qu’une lourde basse angoissante mène à la sobre conclusion : “Batterie rechargée”. Évidemment, ça interpelle.

Et aussi : Freeze Corleone déjà retiré des playlists Skyrock

Publicité

QALF de Damso : et l’alphabet ?

Plusieurs hypothèses ont été relevées. La première : le nom “INTRO” n’est qu’un élément pied-de-nez pour faire parler. Après tout, le titre conclut plutôt bien l’opus et, le “Batterie rechargée” glissée en outro, répond parfaitement à son premier projet. Une autre conjecture reconnaît que l’album n’est en effet pas terminé, puisqu’un autre track sera ajouté à la tracklist, lors de la version physique, la semaine prochaine. De là à prétendre que ce seul morceau se chargera de répondre à la théorie ? Ça paraît compliqué.

La théorie d’un double-album est donc probable. Surtout qu’une autre anomalie a été identifiée : où sont les lettres de l’alphabet ? Oui, ces fameuses lettres, que Damso a dressé jusqu’en photo de profil, qui étaient censées conclure la fresque initiée dans Ipséité. QALF a été entièrement bâti autour de ces éléments nécessairement occultes, et l’idée qu’ils aient finalement été expulsés du projet final inquiète. Il faudra attendre quelques jours (semaines ?) avant que l’hypothèse ne se confirme. Mais déjà, avant la sortie de l’album, on vous parlait de cette fameuse théorie avec Jade. Découvrez-la ici.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA