Suivez-nous

Musique

Disiz : «Je ne suis plus autant excité par le rap»

Publié

le

disiz
© Agathe Ventimila

De retour prochainement avec son projet L’amour, Disiz a reconnu qu’il n’avait plus cette fibre égo-trip, pour être le meilleur rappeur possible. 

C’est en douceur que Disiz a fait son retour après quatre ans d’absence. D’abord avec “Casino”, publié il y a quelques mois, puis avec le prélude de son prochain album L’amour, à paraître le 18 mars. Et alors qu’il a exploré la thématique amoureuse au fil des morceaux de son projet, l’artiste reconnaît avoir déserté le terrain du rap pur. «Je ne suis plus autant excité par le rap, décrit-il à Mehdi Maïzi dans Le Code sur Apple Music. J’ai l’excitation et le plaisir d’écouter et de découvrir des nouveaux rappeurs qui sont trop chauds. Parce que j’ai ce logiciel-là, parce que je l’ai connu. Mais moi, en faire, ça ne m’excite plus comme avant».

Aussi : quand Stromae, Angèle et Orelsan comparent leurs processus d’écriture

Publicité

Disiz : «Pour moi, ne pas être chiant justement, c’est vivre avec son temps et son énergie»

L’artiste met d’abord en avant la question de l’âge, avant d’évoquer son approche artistique. «Le rap ce n’est pas qu’une forme, c’est aussi un fond, poursuit Disiz. Et c’est des thématiques que tu abordes d’une certaine manière. Si moi je devais rapper aujourd’hui, vraiment utiliser le logiciel rap pour rapper, je pense que je serais chiant. Pour moi, ne pas être chiant justement, c’est vivre avec son temps et son énergie. Mon énergie, elle est comme ça aujourd’hui. Parce que dans le rap aussi, il y a le côté égo-trip, et moi, à mon âge, dire que je suis le plus fort des rappeurs et tout ça, ça ne m’intéresse pas».

Aussi : Angèle parle de “Amnésie” de Damso : «Tous les soirs, le public le réclamait»

Publicité

Finalement, son nouvel L’amour abordera dans son intégralité la question amoureuse, au détour des sentiments, des émotions. Une thématique qui a «guidé» la vie de l’artiste, depuis même ses premiers morceaux. «Sur Le Poisson rouge il y avait un morceau qui s’appelait “L’avocat des Anges” et je parlais déjà ça. C’est-à-dire que j’ai toujours été porté, même quand j’étais au quartier, sur ces choses-là, sur les sentiments. Du coup, je l’ai véritablement assumé aujourd’hui, j’ai fait un album qui ne parle que de ça». Dans le reste de son actualité, Disiz a raconté sa relation avec Damso

Aussi : Booba fait-il vraiment la promotion de Vald ?

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *