Suivez-nous

Musique

Orelsan et Angèle : cette étrange particularité pour leur feat

Publié

le

orelsan angèle

Après un an de teasing, Orelsan et Angèle vont publier leur collaboration “Évidemment”. Mais ils vont apparemment partager son succès.  

C’est probablement l’une des collaborations les plus attendues de l’industrie musicale francophone : Orelsan et Angèle, deux mastodontes commerciaux, réunis sur un seul et même titre. Un an après le début du teasing entamé lors de la promotion de Civilisation par le rappeur caennais, “Évidemment”, leur featuring, sera finalement publié lors de Civilisation perdue, la réédition de son opus. Mais il se pourrait que le titre connaisse un destin double.

Angèle et Orelsan, coup double

En effet, à son tour, Angèle a annoncé l’arrivée de sa réédition avec Nonante-Cinq, la suite qui sera publié le 18 novembre, soit un petit mois après celle d’Orelsan. Et dans la tracklist de son projet, on retrouve également “Évidemment” en collaboration avec le rappeur. En outre, le prestigieux featuring entre les deux artistes sera disponible à la fois sur le projet d’Angèle, et à la fois sur le projet d’Orelsan.

Publicité

À lire aussi : Orelsan : Raegular dévoile sa première proposition du drapeau de “Civilisation”

La stratégie, bien que rare en France, n’est pas nouvelle, elle est même très populaire de l’autre côté de l’Atlantique. Elle va permettre aux deux artistes de profiter chacun de leur côté de la popularité du morceau, qui devrait relancer les ventes et les écoutes de leurs opus respectifs. Si en plus un clip finit par accompagner ce morceau, à l’histoire si particulière comme ils l’ont raconté, il devrait connaître un succès spectaculaire.

Publicité

Sur Twitter, certains fans suggèrent même que le titre pourrait avoir deux versions différentes, selon leur publication. Une théorie peu plausible, mais effectivement séduisante. En tout cas, “Évidemment” n’a pas encore révélé tous ses secrets. Aussi, Orelsan revient sur le feat qu’il a refusé à Childish Gambino : «Je suis dégouté».

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *