Suivez-nous

Musique

Lomepal annonce la sortie de son nouvel album « mauvais ordre »

Publié

le

Lomepal : «Mauvais Ordre» a failli ne jamais sortir

À travers un live Instagram, Lomepal a officialisé ce dimanche la sortie de son nouveau projet, mauvais ordre, à paraître le 16 septembre. 

Plusieurs indices suggéraient un retour au devant de la scène pour Lomepal ces dernières semaines, entre sa tournée de théâtres antiques entamée cet été et ses premières apparitions médiatiques depuis de longs mois auprès de Society. Mais toujours animé par une certaine forme de discrétion, Lomepal a annoncé lors d’un live Instagram, filmant sobrement une projection extérieure, la sortie de son nouvel album, mauvais ordre, disponible dès le vendredi 16 septembre.

Aussi : Orelsan félicite un fan pour son cosplay incroyable en concert

Publicité

Lomepal, en route pour le troisième

Le projet est déjà en pré-commande sur un site dédié promu par l’artiste. On y découvre une cover mystérieuse, où Lomepal contemple en marchant une affiche, révélant le portrait d’une femme. Les autres détails du projet ont aussi été dévoilés : il comptera 15 titres, dont ses derniers singles, “Tee” et “Auburn”, mais également certains inédits interprétés lors de sa tournée, “Etna” ou “Hasarder”. À première vue, aucune collaboration ne semble prévue.

Enfin, la sortie de mauvais ordre sera accompagnée d’une grande tournée à travers la France dès 2023, qui commencera au Zénith d’Amiens le 10 février. Lomepal, qui a déposé des avis Google à chacune de ses dates cet été, jouera aussi à deux reprises à l’AccorArena de Paris les 29 et 30 mars. Enfin, les personnes ayant commandé un CD ou vinyle obtiendront un accès privilégié à la pré-vente de la billetterie le 7 septembre à 10 heures.

Publicité

Aussi : B.B Jacques appelle Doums en plein concert après ses propos chez GQ

Après de longues années d’absence et de silence médiatique, qu’il a dernièrement expliquée, Lomepal paraphe son retour avec un troisième album, quatre ans après Jeannine. Un nouveau projet teinté de nouveaux enjeux : depuis, l’artiste s’est extirpé de la scène rap pour vagabonder plus généralement au milieu des têtes d’affiche françaises. C’est cette même couleur qu’on tend à apercevoir dans ses deux premiers extraits, avec une pointe de rock et d’électronique. Aussi : JeanJass raconte qu’il a été rattrapé pour un sample pour Lomepal : «Je paye ce que je dois c’est la vie».

Publicité

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @antoinelomepalactu

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *