Suivez-nous

Musique

SCH raconte l’histoire de son couplet dans “Bande Organisée”

Publié

le

SCH

SCH a récemment accordé une interview à Clique. Et il est notamment revenu sur son couplet dans “Bande organisée” et le phénomène que le morceau est devenu.

L’échéance se rapproche à grands pas. À une semaine de la sortie d’un des albums les plus attendus de l’année, JVLIVS II, SCH a donné une interview à Clique et Mouloud Achour. Dans un cadre magnifique, sur les toits de Marseille, le rappeur a abordé plusieurs sujets. Et parmi ceux-là, il est revenu sur l’épisode “Bande Organisée” et son couplet devenu iconique. Un couplet que tout le monde connaît aujourd’hui et qui aura véritablement été le fer de lance du plus gros tube de l’été.

Publicité

SCH : “Les titres qui marchent le mieux c’est quand l’amour opère”

Et SCH en garde un joli souvenir : “On enregistre à Consolat dans les quartiers nord. C’est le premier morceau du projet qu’on enregistre, et moi je me rends au studio sous shifter pro. Donc j’arrive au studio, excité et quand je rentre c’est l’apothéose parce que je vois une trentaine d’artistes. Donc on met la prod, sachant que j’avais pas encore écrit de couplets. Mais quand j’entends l’instru je me dis que je vais me régaler.” La suite, vous la connaissez. Le S lâchera un de ses plus gros couplets de l’année, introduisant la bombe “Bande Organisée”.

Une bombe que les artistes marseillais n’auront pas forcément vu venir. Même si SCH l’avoue “Quand on écoute le son à la fin c’est la folie.” Une folie que le rappeur explique simplement : “On est trop fiers, il n’y a aucune mauvaises ondes. Je pense que la conception des titres qui marchent le mieux, c’est quand l’amour opère.” L’amour, les bonnes ondes et aussi une certaine simplicité dans les mots employés. Une simplicité qui devient facilement universelle comme le rappeur le relève : “Je pense que la clé c’est des mots simples. Des mots simples qui nous parlent à tous. Même si le jargon reste marseillais, y’a quoi de plus simple que ce morceau en vérité ? Tout le monde a passé 20 minutes en cabine et on s’est affolés. Et même nous on était pas conscient de ce que ça allait donner.”

Publicité

SCH : “Je serai toujours reconnaissant envers JUL”

Avec ce couplet, et sa performance globale sur 13 Organisé, SCH a définitivement changé de dimension en 2020. Et il n’oublie pas de remercier l’instigateur de ce gigantesque projet : “Je serai toujours reconnaissant envers JUL. Parce qu’il m’a permis de développer cet axe avec des BPM à l’ancienne. Un axe musical que j’avais jamais vraiment développé par souci de ligne de conduite artistique, mais que j’aime beaucoup.”

A une semaine de la sortie de JVLIVS II, SCH n’a jamais semblé aussi fédérateur. En témoigne ses chiffres stratosphériques avec “Marché Noir” premier extrait de l’album. Un album au sein duquel on aura droit à 3 featurings de qualité. Un album qui devrait définitivement imposer SCH comme l’un des plus talentueux rappeurs francophones du moment.

Publicité

Dans le reste de l’actualité, à 18 ans seulement, Alexandre Carel bouscule la photographie du rap.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *