Suivez-nous

Culture

Tristesse : vous ne pourrez (peut-être) plus manger de Big Mac chez McDonald’s

Publié

le

Alerte : vous ne pourrez (peut-être) plus manger de Big Mac chez Mac Donald's

La nouvelle vient de tomber. Les Big Mac en Europe, c’est fini ! Du moins pour l’instant. L’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle a décidé de mettre fin à l’usage exclusif de l’appellation “Big Mac”. Changement de plans pour le géant des fast-foods.

C’est une nouvelle qui ne va probablement pas plaire à Donald Trump lors de ses visites en Europe. Le féru de fast-foods, comme les 63% d’européens qui raffolent de la restauration rapide devront trouver un autre menu à commander lors de leur passage chez McDonald’s. En effet, la chaîne de restauration irlandaise Supermac avait effectué une requête en 2017 pour que la marque au logo rouge et jaune ne soit plus en mesure “d’intimider les plus petites marques en déposant des noms de marques tout bonnement mis de côté”. Une demande qui passe selon la firme par la révocation de sa marque déposée, le fameux “Big Mac”.

Reprochant à McDonald’s d’empêcher les chaînes de se développer en prenant le monopole sur la restauration rapide, Supermac sait d’ores et déjà que le combat sera digne de celui de “David et Goliath”. Avec cette décision, l’entreprise irlandaise dirigée par McDonagh souhaite cependant s’étendre à l’Union Européenne et au Royaume-Uni en ouvrant davantage d’établissements. Pour l’heure, la firme en compte 100, mais ne compte pas s’arrêter là, maintenant que la période du “Mc Bully” est terminée.

En réalité, ça ne change pas grand-chose

Même si McDonald’s n’a pas encore réagi à cette annonce datant du 15 janvier, la firme transnationale peut toujours faire appel au jugement rendu. Les Big Mac ne risquent en réalité pas tout de suite de sortir du marché puisque ce n’est que le début d’une longue procédure, comme le rappelle Le Parisien. Si la chaîne de fast-foods s’est montrée trop confiante et n’a pas apporté les documents nécessaires pour prouver l’usage du terme pour ses sandwichs, elle risque de facilement prouver à la justice qu’elle possède bien une gamme de repas Big Mac, puisqu’il s’agit de leur sandwich phare. Qui plus est McDo’ avait réussi à déposer une seconde fois sa marque en 2017 juste avant l’ouverture de l’affaire. Seul le dépôt de 1996 est révoqué, ce qui ne va pas changer la face du monde.

À LIRE
Coup de chaud en NBA : Irving et Durant rejoignent les Nets de Brooklyn

Même si le leader de Supermac affirme que « ce n’est pas parce que McDonald’s a les poches profondes et que nous sommes relativement petits que nous ne nous défendrons pas », cette victoire n’est qu’à court terme. On ne doute pas que McDonald’s se battra pour conserver le mythique Big Mac dans ses rangs, quoi qu’il arrive. Enfin, sur son site internet, l’EUIPO explique que le jugement n’est valable que pour « BIG MAC » en lettre capitale, mais que McDonald’s conserve encore ses droits européens sur la marque « Big Mac », en minuscules, ou encore sur le « Grand Big Mac ». Toutefois, le sérieux dont fait preuve l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle, montre qu’un manquement aux règles de la part d’une grande entreprise envers une plus petite n’est pas pris à la légère et que les droits des firmes familiales sont eux aussi protégés.

À voir aussi :

Advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *