Suivez-nous

Musique

Ce qu’il s’est passé au “Sunday Service” de Kanye West à Paris

Publié

le

Ce dimanche 1er mars, Kanye West a offert à la capitale un "Sunday Service" surprise. Un événement magique ouvert seulement aux plus chanceux.
IG @iyadbgx

Ce dimanche 1er mars, Kanye West a offert à la capitale un “Sunday Service” surprise. Un événement magique mais ouvert seulement aux plus chanceux.

Ce dimanche, Kanye West a célébré Dieu, pour la toute première fois outre atlantique. En marge de la Fashion Week, la star américaine fait honneur à “la plus belle ville du monde” et surprend son monde en offrant un “Sunday Service” au théâtre des Bouffes du Nord.

Allez, petit rappel. Chaque dimanche, depuis le mois de janvier 2019, Kanye West donne une messe-concert, baptisée le “Sunday Service” aux quatre coins des Etats-Unis. De la Californie, à l’Ohio, Chicago, Miami ou Washington DC, en passant par Coachella,  les “Sunday Service” ravit une foule triée sur le volet. Parfois même, Kanye West invite d’autres artistes à partager son amour de Dieu et prendre le micro à l’instar de Justin Bieber.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Justin Bieber (@justinbieber) le


Pour l’artiste, le “Sunday Service” traduit la volonté ” […] d’ouvrir nos cœurs et faire une musique que nous sentions aussi pure et positive que possible. Et le faire pendant une heure chaque dimanche. Et avoir un endroit où les gens peuvent se réunir et se sentir bien avec leurs familles” confie-t-il lors d’une interview accordée à David Letterman.

Un “Sunday Service” surprise de Kanye West aux confins de la capitale Parisienne

Ce dimanche 1er mars, Kanye West a offert un moment inoubliable aux chanceux présents lors de son “Sunday Service” au Théâtre des Bouffes du Nord. Sous le regard pointilleux d’un public composé de mannequins, journalistes modes et designer, se trouvaient évidemment sa femme Kim Kardashian, sa fille North et plusieurs autres célébrités, à l’image d’Olivier Rousteing, directeur artistique de la maison Balmain. Parmi l’assemblée prestigieuse, se trouvait également, le photographe JR, le cuisinier Jean Imbert ou encore l’humoriste Fary.

Au cœur de cette assemblée, les 120 choristes vêtus de vêtements amples, beiges, sobres, signés Yeezy ont interprété des chansons de l’album Jesus is King. Au centre de la pièce, on retrouve le chef de chœur sur une estrade, à ses côtés Kanye West, défiant les étiquettes qui lui collent à la peau, se tenait en retrait, avec « humilité ».

« Il était là sans être central, il a chanté une chanson, mais sinon il souriait, il kiffait. […] Le voir ainsi, dans cette attitude et avec cette simple envie de partage, ce n’est pas l’idée qu’on se fait du personnage » raconte Fary au Parisien. Avant d’ajouter : «C’était incroyable, surréaliste. Je n’ai jamais vécu cela, à la fin, j’ai fermé les yeux pour mieux écouter, ça te prend littéralement, les choristes pleurent. J’ai l’impression d’avoir fait le plein d’énergie, ça, ça te donne envie de te lever le dimanche matin ! ». Quant à lui, Olivier Rousteing décrit un moment « magique », sur Instagram.

Après avoir embrassé Dieu au cœur du 10ème arrondissement de Paris ce week-end, Kanye West présentera aujourd’hui la nouvelle collection de sa marque Yeezy lors de la Fashion Week. Stay Tuned.

Dans le reste de l’actualité : Hatik reprend “une bouteille à la mer” et donne des frissons.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *