Suivez-nous

Musique

L’escroquerie totale de Swagg Man racontée en détail

Publié

le

L'escroquerie totale de Swagg Man racontée en détail

On l’avait oublié et pourtant. Un twittos s’est fendu d’un thread dans lequel il raconte l’imposture totale de Swagg Man. L’occasion de faire un point sur la situation de l’artiste, qui a disparu des radars depuis déjà quelques années.

Swagg Man a marqué le début des années 2010 avec son personnage très atypique, son rap bling-bling et le mystère qui l’entourait. Détesté et soumis à la curiosité, le rappeur ne laissait personne indifférent. Il y a deux jours, le twittos @kndsophiane a réalisé un thread pour le moins inattendu, depuis relayé par Views, retraçant la face cachée du sinistre homme. Pour soulever ses propos, l’internaute s’est reposé sur un témoignage récent de Oli Porri Santoro, qui a révélé de sombres vérités sur Swagg Man.

Oli Santoro est journaliste, natif du même quartier du rappeur. Pour lui, pas de doute, Swagg Man est un grand menteur et un escroc professionnel, dont les victimes se comptent par dizaines aux quatre coins du monde.

Le mensonge débute d’abord dans l’identité de la personne. Swagg Man a toujours fait croire qu’il se nommait Rayane Sanchez alors que son vrai nom est Iteb Zaibet. Il est tunisien des deux parents, alors qu’il prétend depuis toujours que son père est un richissime brésilien. Il a grandi à Nice, entouré d’une sœur jumelle et un frère.

Le grand mystère concerne évidemment sa richesse. Toujours selon le journaliste, Swagg Man a fait sa fortune grâce à de multiples escroqueries qu’il avait notamment détaillé dans un article en mai dernier.

Une escroquerie à 6 millions d’euros

Iteb Zaibet possédait un mode opératoire bien défini. Après avoir multiplié les passages télé en prétextant qu’il était riche, de jeunes gens, parfois ses propres fans, le contactait sur les réseaux pour faire fortune “comme lui”. Des jeunes à qui Swagg Man faisait croire qu’il pouvait tripler leur mise de départ. Il leur soutirait de l’argent en liquide, puis disparaissait sans plus donner signes de vie. Le montant total de l’escroquerie est estimé à plus de 6 million d’euros.

Aux dernières nouvelles qui datent de l’été dernier, Swagg Man est en prison pour avoir tenté de négocier une immunité diplomatique auprès d’un parti politique, et plusieurs victimes ont porté plainte pour escroquerie contre le rappeur.

3 Comments

3 Comments

  1. Dam dam

    11 novembre 2019 at 21 h 13 min

    C’est de gros n’importe quoi cette article fondé tous de même encore sur les mensonge.
    Swag man et bloqué en Tunisie interdit de voyage depuis novembre 2018. Pour des affaire blanchiment d’argent.
    Avant de publié à article aussi bidon que son auteur c’est mieux de se renseigne un minimum

  2. Chirila Ciprian

    13 novembre 2019 at 23 h 34 min

    Swagg man arnaqueur de N1 dans le monde entier, lui a réussit arnaquer plusieurs des amis à moi (Chirila Ciprian) moi personnellement j’ai envoyé à lui 4000 € en 2017, moi j’attends toujours la justice qui va me rembourser de l’argent l’argent à les autres personnes qui était arnaque.

  3. Yohan

    14 novembre 2019 at 14 h 45 min

    Il a juste escroquer des gens il à tuer personne Oli pori Santoro t’est un fou mdr tu parle de lui comme ci il avait fait un attentat réveil toi mec.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *