Suivez-nous

Culture

C’est confirmé : les messageries de Facebook, Instagram et WhatsApp vont fusionner

Publié

le

C'est confirmé : les messages de Facebook, Instagram et WhatsApp vont fusionner

L’empire de Mark Zuckerberg devrait s’épaissir un peu plus, puisque le patron de Facebook a décidé de pousser un peu plus loin les messageries instantanées de ses trois gros réseaux sociaux.

La rumeur s’éparpillait sur les réseaux sociaux (ironiquement) ces derniers jours, voilà qu’elle est désormais confirmée. En présentant les résultats financiers de son immense groupe, Mark Zuckerberg  a confirmé que les messageries instantanées de Facebook, Instagram et WhatsApp fusionneront bientôt. De quoi appuyer un peu plus la proximité de son empire.

D’un premier abord, l’objectif est de bâtir une messagerie instantanée plus poussée, en se servant des popularités des trois réseaux sociaux. «Les gens veulent que ce soit rapide, simple, fiable et privé », précise le patron de Facebook, en espérant « créer les meilleures expériences de messagerie possibles ». En effet, le but étant de relier les trois différentes communautés pour ne former qu’un tout uniforme. Selon The Buisiness Insider, dans des propos relayés par Le Journal du Geek, la fusion des trois parties ne devrait pas voir le jour avant 2020, histoire de régler les différents détails.

À LIRE
L'escroquerie totale de Swagg Man racontée en détail

Une fusion pleine au long terme ?  

Cette première pierre posée pour bâtir une messagerie instantanée plus puissante indique-t-elle la volonté d’aller encore plus loin dans la fusion des différents réseaux sociaux ? Pour l’instant, la connexion entre les trois monstres reste relativement discrète, visible qu’à travers de minces éléments sur chaque réseau social. Mark Zuckerberg a-t-il la secrète ambition de créer un « super réseau social », s’appuyant sur les différentes capacités de chacun ?

Spoiler : peu probable. En réalité, si les trois réseaux sociaux partagent certainement une grosse partie d’utilisateurs communs, certains peuvent également ressentir certaines réticences vis-à-vis de l’un, ou de l’autre. Par ailleurs, Instagram propose des fonctionnalités que Facebook ne propose pas, et vice et versa. Mêler les réseaux sociaux gonflerait forcément le nombre d’utilisateurs mais enrayerait également les forces individuelles, et ainsi, le potentiel de chaque réseau social.

À lire aussi : Trois trucs qui inquiètent après la nouvelle révolution du streaming

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *