Suivez-nous

Musique

Kaaris revient sur la fracture avec Booba dans “Réussite”

Publié

le

kaaris
@cestpasunfilm_

Kaaris a profité de son nouvel opus 2.7.0. pour revenir sur l’ensemble de son parcours, en adressant quelques lignes à Booba, dans le titre “Réussite”. 

C’est un morceau qui paraphe avec esthétisme le nouvel album de Kaaris. “Réussite”, teinté de quelques notes de piano, revient à travers un couplet unique sur l’ensemble de son parcours, qu’il soit personnel ou musical. Il se souvient de son arrivée en France, ses difficultés à trouver sa place, ses premières sessions studio puis, la fracture avec Booba, quelques temps après la sortie de Or noir.

«Pour un frère il s’fait passer, c’est un loup dans la bergerie,
On va au sport, ensemble, on va prier, ensemble.
Cheval de Troie, la jalousie le brûle comme de l’encens,
Il s’organise pour que je clashe des mecs que j’connais pas»

Kaaris : «C’est qu’des commentaires et des tweets : c’est le prix d’la réussite»

C’est d’ailleurs la principale justification qu’avait donné Kaaris à l’époque de sa brouille avec Booba. Ce dernier aurait souhaité que sa nouvelle tête d’affiche prenne position dans l’affaire l’opposant à Rohff et La Fouine, mais Kaaris aurait refusé. Il précise même ensuite que Booba aurait menacé sa carrière si jamais il refusait de se joindre à lui dans l’embrouille. Une divergence qui a définitivement scellé le destin des deux rappeurs, qui n’ont plus jamais retravaillé ensemble.

«Allez tous vous faire enc*ler, c’est vous qui m’connaissez pas
“On t’a donné d’la ce-for si tu dis non, pour toi c’est mort”
Personne va m’éteindre dans la street, personne va m’éteindre dans la ‘sique»

“Réussite” est l’un des morceaux les plus sincères de la carrière de Kaaris. Il déploie toute la vie d’un artiste à la carrière étrange, tantôt au sommet de la gloire, tantôt croulant sous les critiques. Qu’il finisse par conclure 2.7.0., un album charnière dans sa discographie, est un signe percutant. Même ces derniers mois, l’auteur d’Or noir a empilé les réactions contradictoires, depuis ses légères brouilles avec les artistes de Sevran, jusqu’à son retour. Le mot de la fin lui appartient : «C’est qu’des commentaires et des tweets : c’est le prix d’la réussite».

«Esquiver les pièges de Sevran à la zone d’embarquement
Jusqu’en 2018, aujourd’hui en 2020, c’est qu’des commentaires et des tweets : c’est le prix d’la réussite»

Dans le reste de l’actualité, ce que l’on se demande avant “QALF” de Damso

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA