Suivez-nous

Musique

Mister V, Niska et RILESUNDAYZ : les sorties de la semaine du 15 janvier

Publié

le

Crédits: Elisa Parron

Entre Mister V, Niska et RILESUNDAYZ, tour d’horizon des sorties de la semaine. Découvrez ici les futurs titres de vos playlists, les futurs hits du rap français.

RILESUNDAYZ – Family Business vol. 1

Family Business vol. 1, c’est la première mixtape du label Rilèsundayz, lancé en 2018. Avec les artistes Rilès, Léone, Younès, Terry, Shaz et Waseem, cet opus nous offre une belle brochette de talent sur huit titres. Le projet nous propose des morceaux aussi bons que variés. Ainsi, on retrouve non seulement des textes en français, mais aussi du kickage en anglais, un mélange original et rafraîchissant. De même pour les styles des différents artistes qui se mélangent, eux aussi à merveille. En plus de ce projet, ils nous dévoilent aujourd’hui le clip de “Number One”. A streamer de toute urgence !

Mister V – MVP (Réédition)

Pour la réédition de son projet MVP, Mister V n’a pas fait les choses à moitié, puisqu’il a proposé une toute nouvelle cover, avec sa mythique FIAT Panda. Sur la réédition de son opus, le grenoblois revient avec six titres inédits et trois invités : Laylow, Gazo et Naza. Le featuring avec Gazo avait, d’ailleurs, déjà eu le droit à son clip la semaine dernière. Parmi les six morceaux, on retrouve “Tempête” avec Laylow. Le morceau de 4 minutes 44 est particulier, puisqu’il s’agit en fait de trois morceaux distincts. Les trois titres ont tous leur propre univers, le beat-switch est réalisé à merveille, il s’agit d’une vraie pépite pour l’auditeur. Les cinq autres titres sont eux aussi très bien construits. Sobres, mais complets, ils sont à l’image de la cover. Rien n’est laissé au hasard, tout est construit de manière cohérente, de quoi offrir une belle aventure auditive à tous les fans du rappeur.

Blackdoe – Pastel

Avec Pastel, Blackdoe nous propose un EP original et rafraîchissant de sept titres. Blackdoe est un producteur, il a réalisé des instrus pour les plus grands de la scène francophone: il a régulièrement travaillé avec Dadju et Tayc, mais aussi avec Lefa et Abou Tall. Pastel n’est en aucun cas une “beat-tape” pour autant. En effet, cet EP est un projet bien plus ambitieux et innovant de la part du producteur. Sur cet opus, Blackdoe a décidé d’incorporer uniquement des vocaux coréen. Ainsi, de nombreux vocalistes de ce pays sont présents sur le projet. De plus, le projet est évolutif. Là où l’EP commence avec des morceaux joyeux et pleins d’énergie comme dans “Mangue”, il finit avec des timbres plus mélancoliques dans “Lavande”. Tout est extrêmement bien rôdé et conceptualisé. Pour les amateurs de musique plus experimentale et avant-gardiste, cet opus est idéal. A écouter absolument.

Niska – Chargé

Niska, quant à lui, ne sort qu’un seul titre avec “Chargé”, mais la qualité est au rendez-vous. Dans ce morceau, il nous propose un flow énervé où même la mélodie du piano tremble devant l’énergie du rappeur. Niska n’hésite pas à utiliser un flow saccadé, qui, une fois entré en tête ne semble plus vouloir sortir. Avant son refrain chargé et entraînant, le rappeur nous propose un pont autotuné, de quoi créer de la variation. Simple, mais efficace, l’instrumentale incorpore des batteries très aiguisées, très présentes et des bruits de cloches “trap”. D’ailleurs, Seezy, producteur du morceau, s’est amusé à rajouter des bruits d’armes sur la prod, l’élevant davantage, donnant encore plus de force.

Youv Dee – J’rêve

Après “De toi”, publié en Novembre, “J’rêve” est le deuxième extrait du projet de Youv Dee, qui sort le cinq fevrier. Intitulé La vie de luxe (LVDL), cet album sera le premier de la carrière de l’ancien membre de l’Ordre du périph’. Dans “J’rêve”, Youv Dee nous parle de ses plus grands souhaits, aussi bien professionnels que privés, mais aussi de son passé. En effet, le rappeur réalise qu’à la recherche du succès, il souhaite aussi se cacher, il délaisse les autres et ne prend pas toujours les bonnes décisions. Ce titre est extrêmement introspectif et se présente comme une rare occasion de voir les pensées les plus profondes de Youv Dee. L’instrumentale est adaptée au texte, contenant une guitare électrique mélancolique, signée Aurore. Dans le clip, le rappeur porte une camisole de force, symbolisant ses tourments et ses dilemmes de la vie.

Ashkidd – Dans la Ville

Avec “Dans la Ville”, Ashkidd nous a, lui aussi, offert un avant goût de son album. L’AMOUR ET LA VIOLENCE, également le premier album du rappeur, sortira le 29 janvier. D’ailleurs, on pourra trouver MC Solaar sur le projet de 16 morceaux. “Dans la ville” nous propose aussi bien des paroles de doux lover, que des phases d’egotrip. De même, Askidd varie entre paroles plus chantées, nappées à l’autotune et paroles plus sèches. L’instrumentale, quant à elle, se veut plus mélancolique. Les notes de synthé jouées ressemblent étrangement à des bruits de sonar et nous jouent une mélodie douce et mélancolique. Signée twinsmatic, la production remplit sa fonction avec brio. Avec un nez anormalement gonflé à cause de coups et un oeil au beurre noir, la cover d’Ashkidd rappelle de loin l’apparence de The Weeknd aux VMA. Un clin d’oeil de l’artiste envers une idole ou un simple hasard ?

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *