Suivez-nous

Musique

Le procès de Sofiane annulé suite à un vice de procédure

Publié

le

Sofiane

Jugé en comparution immédiate pour son dernier clip, Sofiane a pu finalement ressortir totalement libre suite à un vice de procédure.

Petite victoire pour Sofiane ! Après avoir tourné le clip de “Pégase” le 24 avril dernier, la justice avait retenu des charges pour entrave à la circulation, détention d’arme (un 9 mm) et de stupéfiants (2 g de cannabis). Le rappeur devait alors être jugé ce jeudi 4 mai en comparution immédiate. C’était sans compter un petit vice de procédure…

En effet, l’avocat de Fianso, Steeve Ruben, a décelé un vice de forme dans le dossier. Pour lui, les policiers qui sont entrés chez l’artiste le 2 mai, n’ont pas respecté le cadre juridique relatif à la flagrance comme le souligne Le Parisien. Résultat, Sofiane a pu sortir libre sans être inquiété dans cette affaire.

Mais les ennuis ne sont pas terminés pour autant. Le 20 avril dernier, le rappeur était placé en garde à vue suite à son clip polémique “Toka”. Pour rappel, l’artiste avait bloqué l’autoroute pour tourner son visuel. Un acte qui en avait fait grincer des dents plus d’un, dont la justice. Le procès concernant ce dossier aura lui lieu le 13 juin au tribunal de Bobigny.

À LIRE
French Montana ose une cover polémique pour son prochain album

À voir aussi :