Suivez-nous

Musique

Pas un seul rappeur dans les 100 personnalités du TIME de 2019

Publié

le

Pas un seul rappeur dans les 100 personnalités du TIME de 2019
Joe Pugliese

Après avoir sélectionné (seulement) six rappeurs sur une décennie de classement, la dernière liste des 100 personnalités les plus influentes selon le TIME n’en contient plus un seul en 2019. 

Quel est le point commun entre Cardi B, Chance The Rapper, Donald Glover, Kendrick Lamar, Jay-Z, Kanye West, et Marine Le Pen ? Un don pour le rap ? Peut-être. Mais plutôt, tous sans exception ont été nominés dans les listes annuelles des 100 personnalités les plus influentes du monde du TIME Magazine au cours des dix dernières années. Classement extrêmement prestigieux d’un des plus grands magazines américains, il répertorie chaque année une sélection de 100 individus, pour les changements qu’ils ont pu apporter au monde (en bien ou en mal), les frontières qu’ils ont abattu dans leurs domaines de prédilection (de la musique à la politique en passant par la science).

Divisé en plusieurs catégories (pionniers, icônes, titans, artistes et dirigeants depuis quelques années), tous sont censés à leur manière incarner une puissance, un prestige, doté d’un potentiel de résonance à l’échelle mondiale. Pourtant, dans la liste de 2019 dévoilée cette semaine, aucun rappeur n’a trouvé sa place.

Six rappeurs seulement depuis dix ans

Loin de remettre en question les choix cornéliens réalisés par l’équipe du TIME, il apparaît tout de même pertinent de se demander quel rappeur aurait pu trouver sa place dans le classement de cette année ? Instinctivement, il aurait été possible d’imaginer par exemple une place réservée à Donald Glover, a.k.a. Childish Gambino pour le message et la viralité de “This is America”, récompensé par deux Grammys il y a quelques semaines (ainsi que pour toute sa carrière cinématographique, acteur ou réalisateur). Déjà présent dans la liste de 2017 en tant qu’artiste, son absence semble pouvoir être pardonnée à moitié.

À LIRE
Jaden Smith lance un food truck vegan pour les sans-abris

Mais si l’on commence à réfléchir de cette manière, les cinq autres grands rappeurs déjà nominés sur les listes n’auraient-ils pour aucun d’entre eux le droit d’apparaitre à plusieurs reprises pour une carrière toujours plus impressionante et surprenante avec les années ? Les “titans” Kanye West et Jay-Z par exemple (respectivement dans les listes de 2015 et 2013) ne mériteraient-ils pas d’intégrer le classement à plusieurs reprises, à la manière d’Oprah Winfrey (sélectionnées neuf fois), ou de George Clooney (sélectionné quatre fois) ?

Puis, dans une liste où Khalid côtoie Richard Madden et Ariana Grande, n’aurait-il pas été imaginable d’intégrer un artiste comme Anderson .Paak pour la richesse de sa musique ? Enfin, sur une décennie de classement, rassemblant des centaines de personnes, comment expliquer la présence de seulement six rappeurs, malgré l’influence exponentielle de leur genre musical sur la société et la politique ?

À voir aussi :