Suivez-nous

Musique

Yuzmv accusé de harcèlement et manipulation

Publié

le

Yuzmv Captaine Roshi
@camulojames

Depuis plusieurs jours, Yuzmv est accusé via un thread sur Twitter d’harcèlement et manipulation vis-à-vis de jeunes femmes, parfois mineures. 

Ce jeudi 19 novembre, Yuzmv a fait l’objet d’un long thread d’un utilisateur Twitter anonyme, C77, dans lequel il relaye à travers de nombreux témoignages, captures d’écran et vocaux, l’harcèlement présumé de Yuzmv. Partagé plusieurs milliers de fois, le thread dénonce la «toxicité» de l’artiste, et diffuse la parole de jeunes femmes, certaines fois mineures, qui l’accusent de manipulation, et également de rapports sexuels non consentis.

Publicité

Un long témoignage envoyé à C77, sous couvert d’anonymat, raconte le comportement de l’artiste. «Il me manipulait et me faisait subir une certaine pression morale, dont je ne me rendais pas compte au moment présent», indique-t-elle. Le thread se poursuit depuis plusieurs jours, au rythme des témoignages relayés par de nombreuses jeunes femmes.

En septembre, Yuzmv souhaitait «prendre les devants»

D’abord accusé en septembre, Yuzmv avait posté un long message sur ses réseaux sociaux. Après les accusations portées respectivement à Moha la Squale et Roméo Elvis, l’artiste avait souhaité «prendre les devants et expliquer une erreur que j’ai commise précédemment». Il expliquait avoir tenu des propos «déplacés» au cours d’une conversation avec une jeune femme mineure, alors qu’il recherchait des figurantes pour un clip. «Sachez que cette époque est derrière moi, j’ai été stupide, je n’aurais jamais du parler à une mineure en dehors de ce contexte professionnel», précisait-il.

Publicité

Un premier thread publié par C77 à cette époque avait ensuite été supprimé : «J’ai supprimé en ayant foi en l’humain, mais j’ai appris qu’il a réitéré et qu’il n’y avait pas que mes sources», précise l’utilisateur. Face à ces accusations, Captaine Roshi, qui dévoilera prochainement le deuxième volet de sa mixtape Attaque, a pris la décision de retirer l’artiste de son projet. De nombreux médias ont également choisi de ne plus relayer Yuzmv qui n’a, pour l’heure, pas encore réagi à ces accusations.

Droite de réponse Yuzmv

L’article publié par Interlude le 22 novembre 2020 évoque la récente diffusion, sur Twitter, de “nombreux témoignages” (sic) me présentant comme l’auteur de faits de harcèlement à l’égard de “jeunes femmes, certains fois mineures” et dressant également le portrait d’un individu toxique et manipulateur. Pire encore, l’article relaye l’accusation selon laquelle je me serais livré à un “rapport sexuel non consenti”, autrement dit un viol. Ces propos extrêmement graves me contraignent par conséquent à une mise au point : je conteste formellement toute accusation de harcèlement, de manipulation et de toxicité et, bien évidemment, tout fait de viol. Je suis déterminé à donner à ces accusations, colportées sous forme de rumeur sur les réseaux sociaux par des internautes opportunément demeurés anonymes, les suites judiciaires qu’elles méritent.

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *