Suivez-nous

Musique

13 Block, ScHoolboy Q, Luidji, et Lefa : Vendredi, c’est sorties

Publié

le

13 Block, ScHoolboy Q, Luidji, Lefa et Guizmo : Vendredi, c'est sorties

Comme chaque semaine, vendredi rime avec sorties. Et ce vendredi 26 avril est loin d’être en reste : 13 Block, ScHoolboy Q, Luidji sortent enfin leurs albums, tandis que Lefa nous gratifie d’un EP de quatre titres, et Guizmo d’un single. 

Pour finir la semaine emplie de satisfaction musicale, il venu le temps de récapituler l’ensemble des sorties rap qui pourraient trouver un intérêt à vos oreilles. Ainsi, après la bombe de Koba laD et la réédition enrichie de Columbine la semaine dernière, le chemin s’ouvre enfin pour ces artistes qui ont empreint leurs projets de patience, induisant une impatience sans nom pour leur public. De Sevran à Los Angeles en passant par Villeneuve-la-Garenne, la livraison de ce 26 avril est riche en diversité.

13 Block – BLO 

Sevran a du talent. On vous en parlait ici, et ils nous en parlaient ici. Soufflés par leur dernière mixtape Triple S (que nous classions parmi nos coups de cœur de l’année 2018), le premier album du collectif des quatre amis d’enfance de Sevran était évidemment plus qu’attendu. Une attente méritée pour les princes de la trap dans l’hexagone SidikeeyStavoZefor et Zed. Le chemin parcouru depuis “Vie Sauvage” aux côtés de Kaaris a été long. Ce qui faisait leur force appuie désormais leur domination sur une frange du rap qu’ils sont les seuls à exploiter avec succès. L’importance de la musicalité, des tonalités, dans un collectif harmonieux mais aux identités plurielles, qui ose même parfois fredonner cette réalité à l’état brut. Les thématiques sont rudes et réelles, les tonalités mélodieuses et rugueuses. Une créativité musicale qui va d’un banger abrupt comme “Fuck le 17”, jusqu’au frétillant “Métagorique”, en passant par la légèreté de “Si j’avais” appuyé par Pyroman.

ScHoolboy Q – CrasH Talk 

Trois longues années d’attente depuis Blank Face LP, mais l’heure est venue. Après l’avoir décalé à la suite de la tragique disparition de Mac Miller, après avoir échauffé son public avec les extraits “Numb Numb Juice”, “CHopstix” avec Travis Scott, et “CrasH“, CrasH Talk est enfin disponible. Et il semble que l’attente en valait la chandelle. Car l’ancien de Black Hippy n’a rien perdu de ce qui faisait sa force. Capable d’adapter son flow aiguisé aux intonations planantes et languissantes de 6Lack sur “Drunk”, capable d’une performance plus psychédélique pour sa première collaboration avec Kid Cudi, capable d’une sombre ode au Percocet aux côtés de 21 Savage … La boite à outils musicaux du rappeur ne cesse de s’emplir et de se diversifier avec la décennie de rap qu’il a derrière lui, et il conforte son statut de baron du rap américain.

À LIRE
"Flip" en cinq morceaux : le chef d'oeuvre de Lomepal

Luidji – Tristesse Business : Saison 1

Le créateur du “Foufoune Palace” nous le confiait lui-même en interview : travailler à l’hôpital a nourri son rap. Inspiré et touché par les histoires et la souffrance des patients, ces chocs émotionnels parfois lourds lui ont permis de penser ce premier album pourtant si personnel. Un album rythmé par ces productions souvent légères, toujours colorées, qui lui permettent de tantôt rapper, et de tantôt chanter. Des harmonies vocales de “Gisèle Part. 4”, au kickage de “3 ans”, Luidji a plus d’une corde à son arc vocal. S’il fallait résumer la richesse de ce premier album de 17 titres, le 6e titre “Néons rouges/Belles chansons” se doit d’être écouté pour comprendre qui est Luidji.

Lefa – Next album est dans mon phone

“Next album est dans phone, ça c’est qu’une putain de remise en forme”. Et il faut avouer qu’il a l’air en forme. Pendant que son ancien compère Maitre Gims s’enfonce dans son créneau en cumulant 52 titres pour la réédition Ceinture noire (transcendance), Lefa annonce son prochain album dans cet EP de quatre titres constituant une démonstration de ses capacités de kickage. Un an après le bon 3 du mat où il multipliait les featurings (Orelsan, Sneazzy, S.Pri Noir, Lomepal), l’ancien de Sexion d’Assaut revient aux origines pour prouver de quel bois il se chauffe. Un ego-trip efficace qui n’annonce que du bon.

Bonus single : Guizmo – “Toujours vrai” 

Vous en doutiez ? Guizmo est toujours vrai, Guizmo est toujours là. Un mois après le puissant “GPG 5”, la productivité sans limite du rappeur derrière des classiques comme “C’est tout” ou “André” ne l’a toujours pas abandonné. Un refrain qui laisse peut-être à désirer, mais des couplets comme l’ancien des Rap Contenders sait si bien manufacturer, en se permettant quelques incartades avec l’auto-tune qui n’est pourtant pas sa marque de fabrique.

À voir aussi :