Suivez-nous

Culture

À Bordeaux, un Banksy en soutien aux Gilets jaunes fait débat

Publié

le

À Bordeaux, un banksy en soutien aux Gilets jaunes fait débat

Le célèbre street-artiste a – semblerait-il – dévoilé une nouvelle œuvre à Bordeaux. C’est en tout cas ce qu’indique la signature de la fresque, qui sème le doute chez les connaisseurs. 

Les œuvres au pochoir signées “Banksy” ne laissent en général peu place au doute. Ce matin, la ville de Bordeaux a découvert sur ses murs la célébrissime “Petite fille aux ballons”, la main mutilée et vêtue d’un Gilet jaune. Le nom du street-artiste rédigé à quelques centimètres de l’oeuvre force à croire qu’il affiche un soutien prononcé au mouvement qui mobilise et divise les Français depuis trois mois. Bansky est très au fait de l’actualité et toujours tranché dans ses prises de décision à contre-courant. Que cette œuvre soit la sienne n’aurait rien de surprenant. Quoique.

Parmi les plus fins connaisseurs de Banksy, on s’étonne du silence de l’artiste. Lui qui, à l”habitude, est actif sur ses réseaux sociaux, n’a fait aucun commentaire. S’agirait-il, alors, d’une contrefaçon réalisée pour crédibiliser le mouvement des Gilets jaunes ? Lui donner une résonance internationale ?

À LIRE
Aaron Paul et Bryan Cranston seraient-ils en train de teaser le film Breaking Bad ?

Dans tous les cas, l’oeuvre est là, et resserre les lien entre l’art de rue et les Gilets jaunes. Et ce, quelques semaines après l’immense fresque réalisée en hommage à Christophe Dettinger, le boxeur controversé qui s’en était pris aux forces de l’ordre.

À lire aussi : Les créateurs de “Rick et Morty” pensent déjà à un film

À voir aussi :