Suivez-nous

Culture

Coronavirus : au Japon, une adolescente de 13 ans fabrique 600 masques

Publié

le

En ces tristes heures, le monde entier compte sur la solidarité de chacun. Message reçu pour un adolescent japonais qui a fait don de plus de 600 masques fait à la main.

En ces tristes heures, le monde entier compte sur la solidarité de chacun. Message reçu pour une adolescente japonaise qui a fait don de plus de 600 masques fait à la main.

L’épidémie du coronavirus contraint l’ensemble des autorités gouvernementales à prendre des mesures exceptionnelles : du confinement jusqu’aux fermeture des frontières. Pendant ce temps, le secteur médical s’affole. En effet, de nombreuses fournitures médicales, à l’instar des gels hydroalcooliques et des masques de protection sont en pénurie.

En Europe, et plus particulièrement en France, les grandes entreprises se sont mobilisées afin d’enrayer cette épidémie. Bernard Arnault, PDG du groupe LVMH  a annoncé que ses usines de production cosmétiques Christian Dior, Guerlain et Givenchy seraient dédiées à la fabrication “en grande quantité” de gel hydroalcoolique. Les initiatives de groupes tels que L’Oréal, Nike et Ricard sont également à applaudir.

Au Japon, c’est une adolescente de treize ans qui a fait preuve de générosité. La collégienne a fabriqué de ses mains 612 masques de protection.

“Je serais heureuse si cela pouvait vous être utile”

Au Japon, une élève du collège de la préfecture de Yamanashi, en voyant la détresse du corps médical a décidé de réagir. “Quand j’ai vu toutes ces longues files d’attente dans le drugstore, et que j’ai entendu dire que les gens revendaient des masques en ligne à des prix majorés et que les personnes qui en avaient besoin ne les obtenaient pas, j’ai demandé à ma mère de démolir mon otoshidama (l’argent des cadeaux du Nouvel An donné aux enfants au Japon) et j’ai acheté le matériel pour fabriquer des masques”, a déclaré la jeune fille.

Selon Sankei News, Hime Takimoto, 13 ans, élève de première année de collège de la ville de Kofu, a récemment fait don de 612 masques faits à la main à la préfecture.

Chaque masque de protection est accompagné d’un touchant message : “Je serais heureux si cela pouvait vous être utile”. Un geste magnifique et très inspirant.

Dans le reste de l’actualité : La beauté contrastée d’un monde confiné illustré par les photos du New York Times.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *