Suivez-nous

Musique

Les deux collaborations de rêve de Lomepal font vraiment rêver

Publié

le

Les deux collaborations de rêve de Lomepal font vraiment rêver

Pour le magazine Magma, Lomepal a révélé les collaborations qu’il aimerait réaliser dans un monde où « tout est possible ». Faites que ce monde existe. 

Lomepal est définitivement intriguant. Interviewé par l’excellent magazine Magma, l’auteur du récent Jeannine s’est prêté au jeu d’un mini-quiz dans lequel il a répondu franchement à quelques questions existentielles. Parmi elles, la fameuse “collaboration de rêve”, si fantasmée par les fans. Loin d’être illogiques, les réponses de Lomepal sont même plutôt cohérentes avec l’univers de l’artiste : « Je suis un immense fan de Julian Casablancas, je le trouve très inspirant, explique-t-il. Après, je ne sais pas si c’est intéressant de faire quelque chose avec quelqu’un que tu imites un peu ? Sinon, A$AP Rocky, qui est quelqu’un de très libre, de très ouvert d’esprit. Qui sait, ça l’intéresserait peut-être ! »

Pour ceux qui dormaient au fond de la salle, Julian Casablancas est le célèbrissime chanteur du groupe The Strokes, que Lomepal évoque régulièrement comme une source importante d’inspiration. L’univers ultra rock de l’artiste en fait un personnage avec lequel, toute proportion gardée, le rappeur n’hésite pas à se comparer. Il évoque même une imitation en la matière. Comme quoi.

Asap Rocky, une inspiration importante pour Lomepal

Beaucoup plus hip-hop, le second artiste évoqué est A$AP Rocky. Encore une fois, il s’agit de l’une des plus grandes sources d’inspiration de Lomepal pour sa musique. D’ailleurs, dans la même interview, il cite une nouvelle fois l’artiste et son morceau “Sundress“. Ils ont tous les deux une certaine proximité, en essayant d’atteindre des sommets en terme d’élaboration artistique. L’un est devenu un prodige en la matière de l’autre côté de l’Atlantique, quand l’autre devient, semaine après semaine, une incroyable tête d’affiche de la musique française. Après tout, ce n’est pas pour rien qu’il a choisi un instrumental de Rocky pour un freestyle sur Skyrock.

À lire aussi : Lomepal : « C’est à ma mère qu’il a fait le plus de bien cet album »