Interviews

Disiz : « Je sais que j’ai influencé beaucoup de rappeurs »

Publié

le

À l’occasion de la sortie de Disizilla, le douzième album de sa discographie, Interlude a eu l’opportunité de s’entretenir avec Disiz, pour un nouvel épisode de FACTS.

Dizilla marque une étape importante dans la carrière de Disiz. Déjà parce qu’il s’agit de son douzième album, et cela commence à peser dans sa discographie mais aussi parce que ce Disizilla n’a rien à voir avec le Pacifique de l’année 2017. Il n’aura pas mis beaucoup de temps avant d’effectuer son retour. Insatisfait de Pacifique, le rappeur du 91 s’est remis au travail et a bouclé Disizilla en quelques semaines seulement. Prêt depuis fin 2017, seuls 2 morceaux ont été rajoutés après la fin de l’album. L’album est resté au sommeil pendant plusieurs mois avant d’être dévoilé au public. Pour la première fois de sa carrière, Disiz ne souhaitait pas revenir sur son projet, il souhaitait que l’album représente son état d’esprit au moment de sa création.

Beaucoup de thématiques sont abordées dans l’interview, notamment celle du Japon, pays qui joue une place majeure dans l’élaboration de son album avec la monstruosité. Il nous confie les dessous de la création des titres avec Fianso et Niska ainsi que celui avec sa fille, Eari, qui a enregistré sa partie en une seule prise. Il revient aussi sur Pacifique, son précédent album qu’il considère incompris.

À lire aussi : Disiz contre Zilla, le puissant combat du père contre le monstre

Advertisement
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *